Newsletter – Septembre 2017

Posted 5 Sep 2017

Nous pensons que tout mouvement est une danse (et que l’immobilité est inconnue). Que ce soit un sac en plastique pris dans le vent, un mur qui défile vu du train, des reflets sur l’eau ou des ombres, c’est de la danse et elle est partout où le regard se pose. L’humain apprend à marcher et, selon nous, durant ce processus il danse. Sa danse existe en cherchant l’équilibre, dans la chute et dans les mouvements incontrôlés, non filtrés, spontanés. Que se passe-t-il si nous proposons à une intelligence artificielle d’explorer ces notions de mouvements libres, existant en dehors de l’utilitaire ?

Jonathan O’Hear

images

En 2015, à l’occasion des 30 ans du Centre culturel suisse de Paris (CCS), les codirecteurs Olivier Kaeser et Jean-Paul Felley ont mis en place  un projet entièrement consacré à la performance, médium aux multiples définitions et aux confins de plusieurs disciplines. PerformanceProcess a proposé une approche subjective de la performance en Suisse de 1960 à 2015, à travers les oeuvres de quarante-six artistes, compagnies ou groupes. Cette année-là, Foofwa d’Imobilité et Jonathan O’Hear ont présenté /Inutile : Don Austérité 2, une pièce-performance de 123 heures d’affilées.

En septembre 2017, grâce à une coopération exceptionnelle entre le Musée Tinguely, la Kaserne Basel et la Kunsthalle Basel, et toujours en  partenariat avec le CCS de Paris, la ville de Bâle s’apprête à célébrer la richesse et la diversité de l’art performatif suisse, de 1960 à nos jours. L’événement se veut multidisciplinaire et transgénérationnel. Cette collaboration d’environ quatre mois – du 19 septembre 2017 au 28 janvier 2018 – prend comme source le projet PerformanceProcess de 2015. Pour cette suite, la compagnie Neopost Foofwa est invitée à présenter la pièce Histoires Condansées, une Dancewalk et également à proposer une installation à exposer au musée Tinguely à Bâle.

C’est pour l’exposition que la Compagnie vient avec une proposition intégrant danse et technologie et développe pour l’occasion une Dancing Artificial Intelligence (D.A.I.), une intelligence artificielle qui dansera parmi les visiteurs de l’exposition :

DAI

IMG_3176-1

PerformanceProcess, vernissage le 19 septembre 2017 à 18h30,
Musée Tinguely, Bâle

Dans le cadre du projet /Inutile de Neopost Foofwa et de PerformanceProcess, Jonathan O’Hear, Martin Rautenstrauch et Tim O’Hear présentent DAI,  le premier artiste performeur à intelligence artificielle (IA).

Intrigués par la question de l’évolution de l’Intelligence Artificielle, ils ont fabriqué un être capable d’apprendre et de penser, mais aussi de faire de l’art.

La forme du robot, volontairement non-humanoïde, est donc déterminée par les mouvements qu’ils ont imaginés. Faire un robot dansant capable d’exécuter une chorégraphie à la perfection ne nécessite pas une IA. Par contre proposer à une intelligence de ressentir le monde et de l’exprimer à travers des mouvements semble être du plus grand intérêt.

Ce sera peut-être le premier artiste à intelligence artificielle. Nous souhaitons qu’il questionne tout ce qui l’entoure et qu’il l’exprime en dansant une danse inspirée de la liberté se trouvant dans les chorégraphies de Foofwa d’Imobilité.

Basel.Dancewalk (Stadtlandschaft) 

Capture d’écran 2017-06-08 à 14.58.51

PerformanceProcess, le 26 septembre 2017 à 14h,
départ devant le Gratenbad Bachgraben, Bâle

Foofwa d’Imobilité propose comme perspective artistique pour cette Dancewalk un parcours en forme de couture géante entre les demi-cantons Bâle-Ville et Bâle-Campagne, comme une réconciliation des politiques culturelles conflictuelles de ces faux-jumeaux. Il sera accompagné par un groupe de musiciens et de résidents locaux issus des deux côtés de la frontière, ainsi que par les participants du workshop autour de la Dancewalk qu’il donnera le 25 septembre. Pour la première fois, des enfants qui auront suivi un workshop donné par Johanna Heusser (In/Utile : Incorporer) se joindront à la Dancewalk.

«Le long des 16 kilomètres de la frontière entre Bâle-Ville et Bâle-Campagne, nous: enfants, adultes, danseurs, non-danseurs allons dancewalker en évoquant les gestes et activités humaines des espaces que nous traverserons (ceux de la piscine, ceux des jardins de famille, etc.). De ces gestes, transmis socialement de génération en génération, nous ferons de la poésie de dancewalk, sans souci de frontière, sans appartenance à la ville ou à la campagne.» Foofwa d’Imobilité

Histoires Condansées 

IMG_7417

PerformanceProcess, le 27 septembre 2017 à 20h,
Kaserne Basel, Bâle

L’aspect performatif de ce spectacle pédagogique, entre conférence dansée et one-man-show spectaculaire, justifie à lui seul la présence de Histoires Condansées au sein de PerformanceProcess, dont le volet déroulé à la Kaserne Basel s’intitule “Performing Choreographies”.

Les spectacles en tournée en septembre:

BW - PP

Breaking Walls Festival
Du 7 au 17 septembre 2017,
Le Caire – Egypte

Le 8 septembre 2017 à 17h: “Gestures Breaking Tradition”
Lecture-démonstration par Foofwa d’Imobilité

Du 9 au 11 septembre 2017: “Histoires qu’on danse”
Workshop par Foofwa d’Imobilité, autour d’Histoires Condansées

Les 12 et 14 septembre 2017 à 20h: Histoires Condansées
Version anglaise, traduit en arabe en live

17990307_1515640865166308_5630751991839325578_o

ZVRK 
Du 19 septembre au 1er octobre 2017,
Bosnie-Herzégovine

Le 22 septembre 2017: Mostar.Dancewalk
(Workshop le 21 septembre)

Le 29 septembre 2017: Sarajevo.Dancewalk
(Workshop le 23 septembre)

Le 1er octobre 2017: BanjaLuka.Dancewalk
(Workshop le 30 septembre)