Past

Paris-vincennes_1859_jms

13 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From Yerres to Mandres-les-Roses, 14:30

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 4/4
Danse de 5 kilomètres sur le Tégéval de la forêt de La Grange jusqu’aux serres du GPSEA (Grand Paris Sud Est Avenir) à Mandres-les-Roses

Les 4 danseureuses seront accompagnées par les participant-es des ateliers Dancewalk de la semaine
Ouvert à tout un chacune, de toutes les âges et les mobilités
Point de départ : 14h30 au parking ONF de Yerres
Durée : environ 2h
A l’arrivée aux serres, une collation sera offerte

‘Bonheur Malgré Touf’
Par notre promenade dansée sur la Tégéval, nous passons du monde des fous au monde des fougères. Nous communiquons avec les arbres, les oiseaux, les insectes et les humains grâce à nos corps dansant dans la joie de l’être-ensemble. Car ces arbres centenaires ou millénaires, ça force le respect et ça s’honore: nous leur chantons, entre autres, Rendez-nous la lumière de Dominique A, Aujourd’hui de Camille, Pour la nature de Barbara Carlotti, L’univers, Sacré géranium et La transformation de Dick Annegarn.
Nous nommons aussi les initiatives citoyennes et politiques vers un monde plus écologique, respectueux de la nature. Et surtout nous dansons, nous dansons, en avançant vers la seule révolution possible, celle du retour à la vie et au respect de chacune sur terre. Car on n’arrête pas un peuple qui danse.

Paris-vincennes_1859_jms

12 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From Créteil to La Biche Aux Bois, From 9am

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 3/4
Danse d’environ 6 kilomètres à 4 danseureuses de Créteil à La Biche Aux Bois, troisième tronçon de l’ancienne voie de chemin de fer ‘Le train des roses’ reliant Paris-Bastille à Villecresnes

Retransmise en direct sur Facebook.com/fneopost

‘Mépris Violence’
Nos corps manifestent d’eux-mêmes: ils ressentent dans leurs cellules le cynisme, le mépris et la violence des gouvernements non seulement face à l’urgence climatique mais aussi aux injustices sociales. Ces deux thèmes sont liés. En tant que compagnie helvétique, nous dédions chacun de nos pas à Gen(evi)ève Legay et aux plus de 2000 blessés par les forces de l’ordre, en nous excusant car les flashballs sont fabriqués en Suisse; mais nous venons soutenir la proposition de référendums d’initiative citoyenne, puisque, chez nous, chaque trois mois nous votons.

Paris-vincennes_1859_jms

11 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From le chateau de Vincennes to Créteil, From 9am

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 2/4

L’univers sinon j’étouffe
Danse d’environ 12 kilomètres à 4 danseureuses du Château de Vincennes à Créteil, deuxième tronçon de l’ancienne voie de chemin de fer ‘Le train des roses’ reliant Paris-Bastille à Villecresnes

Retransmise en direct sur Facebook.com/fneopost

‘Matriartistique’
Nous n’irons pas par quatre chemins: nous demandons que nos sociétés se transforment d’un patriarcat à un ordre matristique, ou mieux ‘matriartistique’. Au mal-point où nous sommes, allons droit au but: pour sauver la terre, il faut une société plus yin que yang, il faut qu’on fasse confiance à celles qui donnent la vie pour diriger les opérations du sauvetage de la vie.

Paris-vincennes_1859_jms

10 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From Bastille to chateau de Vincennes, From 9AM

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 1/4

De l’air sinon j’étouffe
Danse de 6 kilomètres à 4 danseureuses le long de La Coulée verte René-Dumont entre Bastille et le Château de Vincennes, premier tronçon de l’ancienne voie de chemin de fer ‘Le train des roses’ reliant Paris-Bastille à Villecresnes

Retransmise en direct sur Facebook.com/fneopost

‘L’Espoir’
Tout en suivant « La Coolée Verte Renaissance-Dumonde », nous initions notre Dancewalk, cette danse du voyage et de la bipédie, par une randonnée de mouvements intérieurs en lien avec notre environnement. C’est-à-dire commencer par se balader au fond de soi-même avant de sauver le monde.

> See Upcoming Dates