Dancewalk is

 

Dance as voyage

 

Anywhere in the world

 

Dancewalk 2015

Dancewalk is dance as voyage, anywhere in the world.
A geographic inscription of body and dance, an activity where walking becomes dancing, where dancing is always forward-going, for several kilometers and several hours, through a city or a landscape. Dancewalk has been performed by Foofwa since 2015 in various contexts and locations, sometimes with other professional dancers, workshop participants and with local collaborating musicians.

For Foofwa, dancewalking is a challenge to normative aesthetic of dancing. Because of its unusual kinesthetic, choreographic and conceptual dimensions.

Movement-wise, dancewalking finds a new kinesthetic coordination combining walking and dancing; it thinks dance in a qualitative and quantitative way; it is an opening to all kinds of movements (those of dynamics and power as much as those of vulnerability and tiredness). It emanates from an extreme training (who is rehearsing for a show by dancing 100 or 200 kilometers?), but it is actualized, at the moment of the performance, by a sensitive listening of the energies and desires of the body-mind in interaction with the context and the environment.

At the choreographic level, the dancewalk can be considered as a redefinition of performance in its artistic as well as athletic terms; but also as a metaphor of one’s own destiny through life (“the way of the course of our life”). In addition, it enters the dance in a geographical way: one can read for example its choreographic movements thanks to a GPS recording on a map.

Conceptually, the dancewalk realizes a new choreographic relationship to duration and space, stretching them to the extreme. It considers time in terms of several, even tens, hours and thinks space in terms of distances in tens, or even hundreds, of kilometers.

The dancewalk interacts with the world and reality in a permeability that is rarely possible in dance or on stage, with a “decor” constantly scrolling and changing ; hundreds (sometimes thousands) of spectators, either warned or accidental; real dialogues with things and people; an immediate relationship with the unpredictability of life.

In 2017, the dancewalks became more social, more political. By interacting closely with the organizers, Foofwa carefully prepares and adapts some dancewalks to the city, its inhabitants and the context in which they take place. He collaborates with local musicians. On site, he gives dancewalk workshops to anyone curious, and invites them to join him during the performance. The festive and liberating side of the dancewalk stands out more strongly. The dividing line between performer and spectator is blurred.

For the coming years, in collaboration with structures and partners around the world, Foofwa wants to create very specific or large-scale dancewalking projects.

Dates

1
Mar

Dancewalk - Matripoine

A l’occasion de la journée de la proclamation de la République de Neuchâtel, et à l’invitation de l’ADN et du CCN-Théâtre du Pommier, Foofwa, accompagné de Alizée Sourbé, convie des danseuses et des danseurs de la région à intégrer la marche du 1er Mars lors d’une dancewalk citoyenne entre La Chaux-de Fonds et Neuchâtel. Une dancewalk évoquant le Printemps des Peuples issu de l’esprit d’émancipation de 1848, dédiée à la diversité de nos sociétés et ouverte à tous.

CONCEPT & CADRE CHORÉGRAPHIQUE Foofwa d’Imobilité DANCEWALKEURS-SES Foofwa d’Imobilité, Alizée Sourbé, accompagnés de Laura Belgarno, Héloïse Marcacci, Mehdi Berdai, Eléonore Richard, Pierre-Yves Diacon et Léonore Guy IMAGES Gregory Batardon PRODUCTION cie Neopost Foofwa SOUTIENS Corodis / Neopost Foofwa et le projet GLocal (2018-2020) bénéficient du soutien conjoint de la Ville de Genève, de la République et Canton de Genève et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture UN PROJET du CCN-Théâtre du Pommier et de l’ADN-Association Danse Neuchâtel, réalisé en collaboration avec l’Association Marche du 1er mars

Hiver de Danses

Théâtre du Pommier

Marche du 1er Mars

10
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

11
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

12
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

 

13
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

3
May

Zeughaus
Brig

Dans le cadre de la Fête de la Danse 2019

Photos / Videos

IMG_0957webphoto_gregory_batardon_50A3624webphoto_gregory_batardon_50A3166Capture d’écran 2017-06-08 à 14.58.51

photo: Simon Letellier

photo: Simon Letellier

Credits

Concept, choreography and performance  Foofwa d’Imobilité

Administration and communication Sylvia Jagdeep

Diffusion and production Patricia Buchet

Production Neopost Foofwa

Support In the period 2018-2020, Neopost Foofwa and the GLocal project (2018-2020) receives subsidies as part of the cooperative funding agreement between the City of Geneva, the State and Republic of Geneva and Pro Helvetia – Swiss Arts Council.

Find out more

openFoof

GLocal 2018-2020

It is possible
That this will also interest you