Passé

Photo: Gregory Batardon

4 Oct 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Saillon > Martigny, 20 km, Départ 8:00

Populaire (tout un chacun.e est VIP)

Il y a entre Charrat et Martigny au Guercet une chapelle entièrement décorée par Mizette Putallaz (tableaux, retable et statues), la toute première diplômée de l’école des beaux-arts (présentement EDHEA). Elle avait fabriqué elle-même son diplôme. Dans les années 50, en Valais, elle a dû se battre pour défendre son droit d’être femme artiste-peintre.

Journée pensée par Daniel Rausis avec la participation des habitant.e.s de la région

8:00 RDV à l’Eglise de Saillon: Performance des plantes du jardin commun avec les enfants de Saillon

8:15 Saillon > Canal de Gru – Dancewalk inspirée par les pas de danses folkloriques valaisannes

9:30 Passage du pont entre Saillon et Saxon près de Abricool SA avec les enfants de Saxon

10:15 Passage du pont de la Solverse près de Bruchez fruits avec les enfants de Fully

12:00 Pause déjeuner à la Belle Usine de Fully (prévoir son pique-nique): Apéritif offert par la Commission culturelle de la commune de Fully

13:00 Dancewalk dans les rues de Fully et 9 fois autour de l’Eglise de Fully

13:30 Passage du pont du Rhône ou pont de Fully avec les enfants de Charrat

15:15 Performance-hommage à la Chapelle du Guercet à Mizette Putalaz avec le choeur de dames La Romaine de Martigny qui portera le drapeau et les foulards dessinés par Mizette, et les drapeaux des fanfares qu’elle a conçus

16:30 Passage à travers la Foire du Valais – entrée par la porte Swisscom et sortie par la porte Octodure

17:30 RDV à Martigny-ExpoPetite Dancewalk avec des élèves de danse du Conservatoire Cantonal du Valais

18:00 Arrivée et performance dans les caves des Distilleries Morand

18:30 Apéritif dans la cour de fermentation puis lecture de Manuella Maury et Mathieu Bessero autour des liqueurs

Photo: Gregory Batardon

3 Oct 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Sion > Saillon, 21 km, Départ 8:00

DioniSion, DioniSaillon

Historiquement le Valais a connu beaucoup de rogations, processions, et cortèges. Présentement, le Valais est une région viticole exceptionnelle. De toujours et encore à ce jour, le Valais connaît beaucoup de fêtes, libations, et célébrations. 

8:00 RDV devant la Tour des Sorciers de SionDancewalk dans les rues sédunoises avec le vin du matin

9:00 Sion > Vétroz: Dancewalk dionysiaque 1: on fête le vignoble en chantant dansant 

13:00 RDV pour le déjeuner et pot à la Cave Jean-René Germanier

14:00 Vétroz > Les Moulins: Dancewalk dionysiaque 2: on continue de chanter danser avec le vin de l’après-midi

17:30 Performance dans la Caverne des géants

18:30 Arrivée et apéritif au Caveau de Saillon, vin du soir

Photo: Gregory Batardon

2 Oct 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Sierre > Sion, 23 km, Départ 7:00

Poélitique pour le Valais futur

La Dancewalk est intrinsèquement une politique de l’être-ensemble et une poétique de la liberté. Elle peut aussi prendre des accents plus clairement politiques, dialoguer avec des associations, devenir un lieu de débat et d’action politique. 

8:45 RDV au Théâtre Les Halles de Sierre (TLH)Sierre en direction de Sion le long du Rhône – Dancewalk en forme de débat poélitique, chansons de la liberté, évocation de Carole Roussopoulos

12:00 Déjeuner au Pont à Saint-Léonard route la Lienne près de Séval

13:00 Dancewalk en formant des revendications poélitiques pour le Valais

15:15 RDV sur le Pont des Roches Brunes près du Restaurant Roches Brunes: Départ de la Dancewalk en forme de manifestation dans les rues de Sion

16:15 Cérémonie de la déclaration des « Revendications poélitiques pour le Valais futur » aux Arsenaux – Centre culturel

16:45 Remise de la missive des « Revendications poélitiques pour le Valais futur » au Gouvernement du Valais sur la Place de la Planta

17:00 Arrivée et accueil au Musée d’Art du ValaisProjection de la vidéo Group Walk sur une performance avec Hamish Fulton

17:45 Pratique accompagnée avec Virna Signorelli, hypnothérapeute

19:00 Apéritif slow food sur la Terrasse du Musée en compagnie des artistes 

Photo: Gregory Batardon

1 Oct 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Susten > Sierre, 14 km, Départ 11:30

Etang Donné Finges

Le Bois de Finges rappelle l’installation de la dernière grande œuvre de Marcel Duchamp, « Etant donnés », qui a trouvé son origine dans une chute d’eau de la Romandie. Ce Bois de Finges qu’aimait Corinna Bille: « Une branche de saule agitée par le courant, un pin immobile sur le ciel, me mettent dans un état proche de l’extase, et je comprends qu’autrefois les gens adoraient les arbres, les eaux. » 

10:30 RDV public à la gare de Susten/Leuk: Adresse aux paraboles de Loèche

10:45 Susten > Bois de Finges: Dancewalk en révérence à Corinna Bille et Marcel Duchamp

13:30 Pause déjeuner: RDV: arrêt du bus 451 « Sierre Parc de Finges »

14:30 Départ pour la traversée de la zone industrielle

16:00 RDV: Cercle des Peupliers – Lac de Géronde, près de la Buvette du bord de l’eau

16:30 battlefield #145, sculpture vivante, Sierre, 2019 par Jérôme Leuba

17:45 RDV: EDHEA (Route de la Bonne-Eau 16, Sierre), 70 actions pour célébrer son anniversaire

18:30-18:45 Arrivée au Théâtre Les Halles de Sierre (TLH)

Deux projets dans la foulée de Dancewalk – Ultra Valais: 

– Présentation du leporello INFINI 1: Drawalk de Milena Buckel et Noémi Alberganti

– Installation audiovisuelle des étudiants de l’EDHEA autour de l’Ultra Valais 

19:30 Conférence « Histoire philosophique de la raclette » par Daniel Rausis, suivie d’une raclette offerte au public par le TLH-Sierre

Photo: Gregory Batardon

30 Sep 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Gampel > La Souste, 10 km, Départ 14:00

Du Rottu au Rhône

Dans la vallée qui le voit croître, le Rhône (Rotten en allemand, Rottu en Walliserdeutsch) a subi de nombreux aménagements visant à maîtriser son cours et diminuer les effets néfastes de ses crues. Après les corrections du Rhône de 1863 et 1930, une troisième correction est à l’oeuvre depuis 2009.

14:00 RDV à l’arrêt de bus Gampel, Dorf: Gampel > Niedergampel: Dancewalk pour les affluents alémaniques du Rhône

15:30 RDV à Obergetwing, Rottenbrücke: Pont de Obergetwing – Contemplation de la réparation dévastatrice

16:45 RDV au Ravin de Feschilju: Rituel de la dévastation réparatrice

17:20 Pont de l’Industriestrasse > Fin du Rufiweg: Dancewalk pour les affluents francophones du Rhône

18:20 RDV en bas des marches de la fin du Rufiweg: Arrivée et Dancewalk en compagnie du Sosta Tanzzentrum, de ses élèves et ses professeur-es

18:30 Performance devant la gare de Leuk/Susten avec le Sosta Tanzzentrum suivi d’une verrée

Photo: Gregory Batardon

29 Sep 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Brigue > Gampel, 27 km, Départ 9:00

Lonzäggäta

Dans le Lötschental coule la rivière Lonza qui a donné son nom à l’industrie chimique et pharmaceutique Lonza Group. Dans le Lötschental, il existe un carnaval aux masques Tschägätta: déguisement, satire, danses, scènes graves, plaisirs culinaires et érotiques, luttes, fêtes, activités de critique sociale. 

9:00 RDV à la gare de BrigueBrig > Visp – Dancewalk carnavalesque aux sonorités dépolluantes

10:30 RDV le long du Rhône à la hauteur du Werner Fercher, Metall- und Stahlbau AG: Usine Lonza > Pont de Baltschieder: 3 performances

12:30 RDV sur le pont de Baltschieder près de Thomas Zenhäusern: Pause déjeuner biologique

13:30 Baltschieder > Raron > Gampel: Continuation de la Dancewalk carnavalesque aux sonorités dépolluantes

15:45 RDV à l’Eglise de RarogneRainer Maria Rilke, depuis sa tombe à Rarogne nous somme de nous “rendre à l’intelligence de la Terre” 

16:30 RDV à l’arrêt de bus ‘Niedergesteln, Gesch’: Variations sur la chute jusqu’à Gampel

18:00 Arrivée à Gampel

Photo: Gregory Batardon

28 Sep 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Reckingen > Brigue, 20 km, Départ 9:00

Walliserditsch apprendre 

Le Walliserdeutsch est le seul dialecte germanophone à avoir largement préservé la diversité de déclinaison et de conjugaison du vieil allemand.

9:00 RDV à la gare de Reckingen-Gluringen: Reckingen > Mühlebach – Ilona Grand, danseuse de la région, valse pour nous les mots, expressions, et chansons haut-valaisannes

13:00 RDV en contrebas de la gare Fürgangen-TalstationPerformance digne de Trisha Brown sur le pont suspendu de Mühlebach puis pause déjeuner en attendant le Matterhorn Gotthard Bahn

14:45 RDV gare de Fürgangen-Talstation > Bitsch: Comédie-musicale low-cost à bord du train, avec la compagnie de danse amateur Konzäpt

15:30 RDV gare de Bitsch: Bitsch > World Nature Forum – Dancewalk à la queuleuleu au son du tambour de Ephraim Salzmann le long du FO weg

16:30 RDV au World Nature Forum de Naters: Naters > Brigue – Des danseur-euses et personnes de la région rejoignent la Dancewalk

18:00 Arrivée au Zeughaus Kultur Zentrum pour la soirée d’ouverture de saison

Photo: Gregory Batardon

27 Sep 2019

Dancewalk – Ultra Valais
Glacier du Rhône > Reckingen, 25 km, Départ 8:00

Glacier est un mot valaisan

« Glacier » est un terme francoprovençal que l’on rencontre dès le 16e siècle en Valais, il est préféré à partir du milieu du 17e siècle en France au terme « glacière », qui était employé jusqu’alors.

8:00 RDV au Belvédère du glacier du Rhône: Préambulation sur le glacier librement inspirée par les danses spirituelles tibétaines en voie de disparition.

9:00 Belvédère > Gletsch: Danse en « file tibétaine » avec le public jusqu’à Gletsch en nommant les espèces animales en voie de disparition dans la région

11:00 RDV à Gletsch arrêt de bus: trajet en bus jusqu’à Oberwald

11:30 RDV à l’Hotel Ahorni, Oberwald pour suivre en direct la descente de Foofwa en dancerun et logorrhée géologique

13:00 A son arrivée pause déjeuner en compagnie des danseur-euses et accompagnant-es

14:00 RDV devant l’Eglise d’Oberwald: Oberwald > Reckingen – Dancewalk en nommant et dansant les espèces végétales en voie de disparition le long du Rhône

18:00 Arrivée à Reckingen

5449f4ed01008247ee50ba6b1ab7a642

18 Aug 2019

Dancewalk – Екатеринбург
Yelt'sin Center, Ekaterinbourg, Russie, 18 heures
Maquette projet par Ilija Luginbühl

27 Jul 2019

IMG_0957

9 Jun 2019

Dancewalk – Forward Cunningham
Prieuré Saint-Cosme, Tours, France, 11h00

Dans le cadre du Festival Tours d’Horizons du Centre chorégraphique national de Tours

Précédé du film « Inter-face to face-view »

et suivi du film « Nearly a week after sunday » (13h30)

IMG_0957

8 Jun 2019

Dancewalk – Forward Cunningham
Prieuré Saint-Cosme, Tours, France, 16h00

Dans le cadre du Festival Tours d’Horizons – Centre chorégraphique national de Tours

Précédé du film « Inter-face to face-view »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3 May 2019

Dancewalk – Rétroperspectives
Zeughaus, Brig

Dans le cadre de la Fête de la Danse 2019

Paris-vincennes_1859_jms

13 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From Yerres to Mandres-les-Roses, 14:30

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 4/4
Danse de 5 kilomètres sur le Tégéval de la forêt de La Grange jusqu’aux serres du GPSEA (Grand Paris Sud Est Avenir) à Mandres-les-Roses

Les 4 danseureuses seront accompagnées par les participant-es des ateliers Dancewalk de la semaine
Ouvert à tout un chacune, de toutes les âges et les mobilités
Point de départ : 14h30 au parking ONF de Yerres
Durée : environ 2h
A l’arrivée aux serres, une collation sera offerte

‘Bonheur Malgré Touf’
Par notre promenade dansée sur la Tégéval, nous passons du monde des fous au monde des fougères. Nous communiquons avec les arbres, les oiseaux, les insectes et les humains grâce à nos corps dansant dans la joie de l’être-ensemble. Car ces arbres centenaires ou millénaires, ça force le respect et ça s’honore: nous leur chantons, entre autres, Rendez-nous la lumière de Dominique A, Aujourd’hui de Camille, Pour la nature de Barbara Carlotti, L’univers, Sacré géranium et La transformation de Dick Annegarn.
Nous nommons aussi les initiatives citoyennes et politiques vers un monde plus écologique, respectueux de la nature. Et surtout nous dansons, nous dansons, en avançant vers la seule révolution possible, celle du retour à la vie et au respect de chacune sur terre. Car on n’arrête pas un peuple qui danse.

Paris-vincennes_1859_jms

12 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From Créteil to La Biche Aux Bois, From 9am

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 3/4
Danse d’environ 6 kilomètres à 4 danseureuses de Créteil à La Biche Aux Bois, troisième tronçon de l’ancienne voie de chemin de fer ‘Le train des roses’ reliant Paris-Bastille à Villecresnes

Retransmise en direct sur Facebook.com/fneopost

‘Mépris Violence’
Nos corps manifestent d’eux-mêmes: ils ressentent dans leurs cellules le cynisme, le mépris et la violence des gouvernements non seulement face à l’urgence climatique mais aussi aux injustices sociales. Ces deux thèmes sont liés. En tant que compagnie helvétique, nous dédions chacun de nos pas à Gen(evi)ève Legay et aux plus de 2000 blessés par les forces de l’ordre, en nous excusant car les flashballs sont fabriqués en Suisse; mais nous venons soutenir la proposition de référendums d’initiative citoyenne, puisque, chez nous, chaque trois mois nous votons.

Paris-vincennes_1859_jms

11 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From le chateau de Vincennes to Créteil, From 9am

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 2/4

L’univers sinon j’étouffe
Danse d’environ 12 kilomètres à 4 danseureuses du Château de Vincennes à Créteil, deuxième tronçon de l’ancienne voie de chemin de fer ‘Le train des roses’ reliant Paris-Bastille à Villecresnes

Retransmise en direct sur Facebook.com/fneopost

‘Matriartistique’
Nous n’irons pas par quatre chemins: nous demandons que nos sociétés se transforment d’un patriarcat à un ordre matristique, ou mieux ‘matriartistique’. Au mal-point où nous sommes, allons droit au but: pour sauver la terre, il faut une société plus yin que yang, il faut qu’on fasse confiance à celles qui donnent la vie pour diriger les opérations du sauvetage de la vie.

Paris-vincennes_1859_jms

10 Apr 2019

Dancewalk – Du vert sinon j’étouffe
20e Biennale de danse du Val de Marne, From Bastille to chateau de Vincennes, From 9AM

Dancewalk — Du vert sinon j’étouffe 1/4

De l’air sinon j’étouffe
Danse de 6 kilomètres à 4 danseureuses le long de La Coulée verte René-Dumont entre Bastille et le Château de Vincennes, premier tronçon de l’ancienne voie de chemin de fer ‘Le train des roses’ reliant Paris-Bastille à Villecresnes

Retransmise en direct sur Facebook.com/fneopost

‘L’Espoir’
Tout en suivant « La Coolée Verte Renaissance-Dumonde », nous initions notre Dancewalk, cette danse du voyage et de la bipédie, par une randonnée de mouvements intérieurs en lien avec notre environnement. C’est-à-dire commencer par se balader au fond de soi-même avant de sauver le monde.

© Simon Letellier

15 Mar 2019

Dancewalk
Centre des arts de l'Ecole Internationale de Genève, Dancewalk - Histoire de la Bipédie, 18:00

– Prémices d’une création –

Suite à une résidence d’une semaine au Centre des arts de l’Ecole Internationale de Genève, Foofwa d’Imobilité présentera, accompagné des danseur.euse.s Alizée Sourbé et Alex Landa Agirretxe, une restitution – work in progress – du travail débuté autour de la prochaine création de la compagnie Neopost Foofwa : Dancewalk – Histoire de la Bipédie

+ point sur le Projet GLocal 2018-2020

ENTREE LIBRE – INSCRIPTION OBLIGATOIRE A : patricia@foofwa.com

Dancewalk — Histoire de la Bipédie (work-in-progress)
Marchedanse pour le théâtre sur la condition humaine bipède

La bipédie, c’est ce mode de locomotion qui nous définit en tant qu’humains. La bipédie, c’est cette marche sur deux pattes qui nous permet de libérer les bras et les mains, c’est cette posture qui délie la parole, c’est cette condition qui déploie la culture humaine.

La Dancewalk, elle, c’est cette activité où la marche devient danse, c’est cette danse bipède qui voyage à travers la planète. Il semble tout à fait naturel que la Dancewalk explore et étudie cette particularité kinesthésique des humains, avec l’attention aux détails que la chorégraphie pour la scène théâtrale nous fournit.

Lucy, Toumaï et Orrorin, alias Alizée Sourbé, Alex Landa Agirretxe et Foofwa d’Imobilité, exemplifient avec leur corps du XXIe siècle ce qu’il faut démontrer: le passage de la quadripédie à la bipédie, les mouvements des pré-humains, les danses préhistoriques, les prémices de la culture bipède, autrement dit, l’esquisse d’une paléonchorégraphie.

> Dates futures