l’ambiguïté des notions

 

d’espace privé

 

d’espace privé

 

Media Vice Versa 2002

Un projet vice et versa, en mouvement.

Media Vice Versa, ou comment parler de l’ambiguïté des notions d’espace privé et d’espace public, de temps réel et différé, ainsi que de l’apparente distinction entre le concret et le virtuel dans notre monde télévisuel. Dans ce spectacle, Foofwa d’Imobilité et Nicolas Rieben s’interrogent sur la manière dont les médias se servent du corps humain. A force d’être hypermédiatisé, manipulé, transformé, le corps humain devient le sujet d’un reality show dans lequel tous les repères intimes se perdent. La perception de celui qui regarde est totalement faussée par l’intervention télévisuelle. Les notions de temps réel/temps différé, d’image concrète ou virtuelle s’entrecroisent dans un chaos qui ne permet plus de différencier le vrai du faux, le manipulé du sincère, le montrable de l’inmontrable. Le public, inclu dans cette manipulation ambigue, participe au nom de l’audimat à cette mise en scène, sans savoir jusqu’où cette position de juge et de partie le mènera.

Media Vice Versa est une collaboration entre le plasticien Nicolas Rieben, le danseur et chorégraphe Foofwa d’Imobilité et l’artiste Christian Marclay. Tous trois sont d’origine genevoise, mais ont émigré et travaillent actuellement à New York. De la connaissance de leur travaux réciproques est née la curiosité et l’envie de collaborer. Une envie partagée de casser les frontières entre les disciplines artistiques et de confronter leurs univers respectifs.

Cette entreprise devient donc un projet interactif, mélant la danse, la vidéo, la musique et le décor. Nicolas Rieben est plasticien mais il s’est intéressé à participer également à la chorégraphie, en la traitant comme un élément visuel. Pas de division dans la conception du travail. Un projet vice et versa, en mouvement.

Photos / Videos

Media Vice Versa excerpts

Presse

DJ Gigo met le feu au Show

Le Courrier
« la pièce déborde d’énergie et d’ironie légère sans jamais verser dans l’égotisme trop bienveillant. »

> read more (pdf)

Le corps mutant - Media vice versa

Mouvement.net
«… bien au-delà d’un simple positionnement esthétique, interroge le corps contemporain en tant que producteur de sens et de pensée.»

> read more (pdf)

Orgasme cathodique au Théâtre du Grütli

Le Temps
«Le Genevois Foofwa d’Imobilité se penche sur les vices du petit écran.» – review of « Media Vice Versa » at the Grütli theatre in Geneva, Switzerland.

> read more (pdf)

Le Spectacle - Virtual Dance

Dimanche.ch
«Intitulé « Media Vice Versa », ce spectacle qui flirte avec le virtuel présente le danseur dans un décor de sythèse imaginaire, dans le plus pur style lounge glacial.»

> read more (pdf)

Critique - Foofwa d'Imobilité Médias dans la danse

24 Heures
«Foofwa d’Imobilité est l’un des danseurs/chorégraphes suisses les plus originaux. (…) Media Vice Versa, son nouveau spectacle a fait l’affiche de l’Arsenic.»

> read more (pdf)

Au pays du tout-synthétique, les andoïdes mènent le bal

Le Courrier
«Un chorégraphe, un plasticien et un musicien sont à l’origine de « Media vide versa », un satire de l’image véhiculée par les médias.»

> read more (pdf)

Crédits

Concept et Direction Nicolas Rieben, Foofwa d’Imobilité
Chorégraphies Foofwa d’Imobilité
Interprétation Anja Schmidt, Banu Ogan (replaced by Perrine Ploneis), Pascal Gravat, Foofwa dit Mobilité
Création musicale Christian Marclay  en collaboration avec Elliott Sharp
Costumes Marine Barone
Production Neopost Foofwa
Soutien la Fondation Nestlé pour l’art, la Loterie Suisse Romande.
Avec la collaboration de l’ADC et du théâtre de l’Arsenic
Durée 50 min
Neopost Foofwa bénéficie d’un soutien conjoint de la Ville de Genève, de l’Etat de Genève et de Pro Helvetia.

En savoir plus

Il est possible
que ceci vous intéresse aussi