News

5 Sep 2017

Newsletter – Septembre 2017

Nous pensons que tout mouvement est une danse (et que l’immobilité est inconnue). Que ce soit un sac en plastique pris dans le vent, un mur qui défile vu du train, des reflets sur l’eau ou des ombres, c’est de la danse et elle est partout où le regard se pose. L’humain apprend à marcher et, selon nous, durant ce processus il danse. Sa danse existe en cherchant l’équilibre, dans la chute et dans les mouvements incontrôlés, non filtrés, spontanés. Que se passe-t-il si nous proposons à une intelligence artificielle d’explorer ces notions de mouvements libres, existant en dehors de l’utilitaire ?

Jonathan O’Hear

images

En 2015, à l’occasion des 30 ans du Centre culturel suisse de Paris (CCS), les codirecteurs Olivier Kaeser et Jean-Paul Felley ont mis en place  un projet entièrement consacré à la performance, médium aux multiples définitions et aux confins de plusieurs disciplines. PerformanceProcess a proposé une approche subjective de la performance en Suisse de 1960 à 2015, à travers les oeuvres de quarante-six artistes, compagnies ou groupes. Cette année-là, Foofwa d’Imobilité et Jonathan O’Hear ont présenté /Inutile : Don Austérité 2, une pièce-performance de 123 heures d’affilées.

En septembre 2017, grâce à une coopération exceptionnelle entre le Musée Tinguely, la Kaserne Basel et la Kunsthalle Basel, et toujours en  partenariat avec le CCS de Paris, la ville de Bâle s’apprête à célébrer la richesse et la diversité de l’art performatif suisse, de 1960 à nos jours. L’événement se veut multidisciplinaire et transgénérationnel. Cette collaboration d’environ quatre mois – du 19 septembre 2017 au 28 janvier 2018 – prend comme source le projet PerformanceProcess de 2015. Pour cette suite, la compagnie Neopost Foofwa est invitée à présenter la pièce Histoires Condansées, une Dancewalk et également à proposer une installation à exposer au musée Tinguely à Bâle.

C’est pour l’exposition que la Compagnie vient avec une proposition intégrant danse et technologie et développe pour l’occasion une Dancing Artificial Intelligence (D.A.I.), une intelligence artificielle qui dansera parmi les visiteurs de l’exposition :

DAI

IMG_3176-1

PerformanceProcess, vernissage le 19 septembre 2017 à 18h30,
Musée Tinguely, Bâle

Dans le cadre du projet /Inutile de Neopost Foofwa et de PerformanceProcess, Jonathan O’Hear, Martin Rautenstrauch et Tim O’Hear présentent DAI,  le premier artiste performeur à intelligence artificielle (IA).

Intrigués par la question de l’évolution de l’Intelligence Artificielle, ils ont fabriqué un être capable d’apprendre et de penser, mais aussi de faire de l’art.

La forme du robot, volontairement non-humanoïde, est donc déterminée par les mouvements qu’ils ont imaginés. Faire un robot dansant capable d’exécuter une chorégraphie à la perfection ne nécessite pas une IA. Par contre proposer à une intelligence de ressentir le monde et de l’exprimer à travers des mouvements semble être du plus grand intérêt.

Ce sera peut-être le premier artiste à intelligence artificielle. Nous souhaitons qu’il questionne tout ce qui l’entoure et qu’il l’exprime en dansant une danse inspirée de la liberté se trouvant dans les chorégraphies de Foofwa d’Imobilité.

Basel.Dancewalk (Stadtlandschaft) 

Capture d’écran 2017-06-08 à 14.58.51

PerformanceProcess, le 26 septembre 2017 à 14h,
départ devant le Gratenbad Bachgraben, Bâle

Foofwa d’Imobilité propose comme perspective artistique pour cette Dancewalk un parcours en forme de couture géante entre les demi-cantons Bâle-Ville et Bâle-Campagne, comme une réconciliation des politiques culturelles conflictuelles de ces faux-jumeaux. Il sera accompagné par un groupe de musiciens et de résidents locaux issus des deux côtés de la frontière, ainsi que par les participants du workshop autour de la Dancewalk qu’il donnera le 25 septembre. Pour la première fois, des enfants qui auront suivi un workshop donné par Johanna Heusser (In/Utile : Incorporer) se joindront à la Dancewalk.

«Le long des 16 kilomètres de la frontière entre Bâle-Ville et Bâle-Campagne, nous: enfants, adultes, danseurs, non-danseurs allons dancewalker en évoquant les gestes et activités humaines des espaces que nous traverserons (ceux de la piscine, ceux des jardins de famille, etc.). De ces gestes, transmis socialement de génération en génération, nous ferons de la poésie de dancewalk, sans souci de frontière, sans appartenance à la ville ou à la campagne.» Foofwa d’Imobilité

Histoires Condansées 

IMG_7417

PerformanceProcess, le 27 septembre 2017 à 20h,
Kaserne Basel, Bâle

L’aspect performatif de ce spectacle pédagogique, entre conférence dansée et one-man-show spectaculaire, justifie à lui seul la présence de Histoires Condansées au sein de PerformanceProcess, dont le volet déroulé à la Kaserne Basel s’intitule “Performing Choreographies”.

Les spectacles en tournée en septembre:

BW - PP

Breaking Walls Festival
Du 7 au 17 septembre 2017,
Le Caire – Egypte

Le 8 septembre 2017 à 17h: “Gestures Breaking Tradition”
Lecture-démonstration par Foofwa d’Imobilité

Du 9 au 11 septembre 2017: “Histoires qu’on danse”
Workshop par Foofwa d’Imobilité, autour d’Histoires Condansées

Les 12 et 14 septembre 2017 à 20h: Histoires Condansées
Version anglaise, traduit en arabe en live

17990307_1515640865166308_5630751991839325578_o

ZVRK 
Du 19 septembre au 1er octobre 2017,
Bosnie-Herzégovine

Le 22 septembre 2017: Mostar.Dancewalk
(Workshop le 21 septembre)

Le 29 septembre 2017: Sarajevo.Dancewalk
(Workshop le 23 septembre)

Le 1er octobre 2017: BanjaLuka.Dancewalk
(Workshop le 30 septembre)

6 Jan 2017

Découvrez la distribution de In/Utile : Incorporer 6/6

Jo-Ju-light1

Qui sont Johanna Heusser et Judith Desse ?

Johanna Heusser est la troisième danseuse diplômée de la Höhere Fachschule für Zeitgenössischen und Urbanen Bühnentanz de Zurich à intégrer la distribution de In/Utile : Incorporer. Avant d’y obtenir son Bachelor, elle possède déjà un bagage artistique et professionnel important, puisqu’elle débute à seize ans au Theater Basel sous la direction de Béatrice Goetz, et entame avec la chorégraphe une formation au sein de sa compagnie MIR. Dans le même temps elle termine ses études en musique, danse et théâtre, puis s’envole pour l’Allemagne, où elle suit un stage chez Kuenda Productions à Munich. La calme Johanna, comme ces petits bonbons sucrés et durs, révèle en fondant un cœur tendre, acidulé et joyeux, le piquant d’un esprit rebelle et impertinent, qui se manifeste dans ses propres chorégraphies. Danseuse complète, à l’aise autant en danse contemporaine qu’en hip hop ou en ballet, elle garde au quotidien une curiosité aiguisée pour tout ce qui l’entoure, l’art, la danse, les gens, bref, la vie…

Judith Desse a elle aussi tracé un joli parcours avant d’arriver dans la Compagnie Junior le Marchepied, à Lausanne, où Neopost Foofwa la recrute pour la création de In/Utile : Incorporer. Débutant dès cinq ans en danse classique, elle s’oriente rapidement vers la danse contemporaine, travaille dès 2010 avec le chorégraphe Florent Mahoukou, puis rejoint la chorégraphe polonaise Julia Dondzilo au sein de sa compagnie Makosz. Par la suite, elle sera engagée à Paris par les Rencontres Internationale de Danse Contemporaine et par la metteuse en scène Claire Chollet au sein de sa Compagnie du Dehors. Passionaria fougueuse et engagée, Judith ne cesse dès lors de se nourrir de ses rencontres professionnelles et expériences artistiques, travaillant tour à tour avec Mike Winter, YoungSoon Cho Jaquet, Yann Marussich, ou encore la Compagnie Linga à Lausanne. Elle crée en 2016 sa propre compagnie, Y, ressentant le besoin de « prendre la parole avec la nouvelle génération, de questionner les conditions primitives et existentielles de celle-ci ». La Cie Y fait partie de la programmation des Quarts d’Heure du Théâtre Sévelin à Lausanne en février prochain.

– syl

Jo-Ju-light2

Photos © Steeve Iuncker

In/Utile : Incorporer

Du 11 au 21 janvier 2017

Association pour la Danse Contemporaine ADC – Genève

3 Jan 2017

Découvrez la distribution de In/Utile : Incorporer 5/6

Ele-Ali-light1

Qui sont Eléonore Cabrera et Alizée Sourbé ?

Eléonore Cabrera, petit lutin normand, danse depuis ses six ans. Elle commence, paf tac direct, par le Conservatoire de Gisors, sous l’aile de Christine Caradec, et étudie la danse contemporaine et classique, l’histoire de la danse et la notation Laban. Elle poursuit son chemin en intégrant le Conservatoire de Rouen, en sport/études, et obtient un diplôme d’études chorégraphiques et un bac, avec mention très bien s’il vous plaît, en technique de la musique et de la danse. En 2013, elle débarque sur les bords du lac Léman et dans les studios du Ballet Junior de Genève, où elle suit durant trois ans un cursus de formation professionnelle, travaillant le répertoire de chorégraphes de renommée internationale tels que Cindy Van Acker, Hofesh Shechter, Wayne McGregor, Roy Assaf, Sharon Eyal, Barak Marshall ou Jozsef Trefeli. C’est donc au sein du Ballet Junior que Neopost Foofwa déniche cette perle mutine, au caractère franc et enjoué, et lui propose de rejoindre la compagnie pour la création In/Utile : Incorporer. Eléonore est accompagnée, dans son transfuge, par une autre danseuse hypnotique…

Alizée Sourbé nous vient également du grand pays hexagonal qui borde le nôtre, quoique d’une région située plus au sud, et en garde un accent chantant et charmant. Après l’obtention d’une licence Arts des spectacles et d’aptitude technique de la danse jazz à l’université de Bordeaux et un passage au Malandain Ballet Biarritz, elle s’intéresse au travail de Peter Mika, qu’elle rejoint en Espagne pour travailler au sein de sa compagnie CobosMika, et dont elle tire, depuis, une grande inspiration artistique. Elle entre à son tour en septembre 2014 au Ballet Junior de Genève, où à l’instar de sa consœur présentée ci-dessus, elle travaille les oeuvres des grands noms de la danse contemporaine. Choisie par Neopost Foofwa pour intégrer la distribution de In/Utile : Incorporer, elle révèle un cœur grand comme ça (là il faut m’imaginer ouvrant les bras au maximum pour avoir le plus d’espace possible entre les deux mains), une douce sensualité et une immense générosité. Portée par l’amour, Alizée nous en donne beaucoup, tous les jours, et c’est tellement bon.

– syl

Ele-ALi-light2

Photos © Steeve Iuncker

In/Utile : Incorporer

Du 11 au 21 janvier 2017

Association pour la Danse Contemporaine ADC – Genève

23 Dec 2016

Découvrez la distribution de In/Utile : Incorporer 4/6

Mimi-Luca-light1

Qui sont Emeline Quinet et Luca Häseli ?

Emeline Quinet commence à pratiquer la danse toute petite déjà, dès l’âge de six ans, puis suit un cursus danse-études au Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours, en France, dont elle sort avec un diplôme en danse contemporaine “in ze pocket”. Elle intègre ensuite le Jeune Ballet Atlantique de La Rochelle, avant de rejoindre, à vingt ans tout juste, le Ballet Junior de Genève. Elle y dansera des pièces de chorégraphes de renommée internationale, tels que Cindy Van Acker, Jozsef Trefeli, Stijn Celis, Roy Assaf, Hofesh Shechter ou encore Barak Marshall. Elle participe, en 2015, au projet « Sound Of Music » de Yan Duyvendak, dans une chorégraphie de Olivier Dubois, puis intègre la compagnie Neopost Foofwa en septembre 2016 pour le projet In/Utile : Incorporer. Emeline nous séduit depuis, par sa personnalité et ses qualités de danseuse, sérieuse et sensuelle, féminine et féministe, mélancolique et drôle. C’est notre Mimi à nous ! (enfin, surtout la mienne…)

Luca Häseli évoque à lui seul l’adage antonymique « la force tranquille », tant il dégage de douceur et de puissance en même temps. Petit garçon, il pratique la danse hip hop au sein de l’école de sa maman, puis crée son propre groupe, le Focus Crew, avec lequel il gagne de nombreux titres lors de shows nationaux et internationaux, dont celui de « Swiss Streetdance Champion » en 2010 et 2011. Le Focus Crew ira même en finale de l’émission télé « Die grössten Schweizer Talente » (notre « Switzerland’s got talent »), la classe, quoi. Luca se forme ensuite à Los Angeles au sein de studios renommés tels que Debbie Reynold’s ou Movement Lifestyle Studio, passe aussi par l’Université de Bâle en faculté d’économie et business, puis se consacre exclusivement à la danse en intégrant la Höhere Fachschule für Zeitgenössischen und Urbanen Bühnentanz de Zurich, où la compagnie Neopost Foofwa le recrute pour la création In/Utile : Incorporer. Fort d’une large palette de styles de danses, hip hop, popping, ballet, contemporain, jazz, breakdance et d’autres encore, il danse dans différentes spectacles contemporains et d’opéras et enseigne à son tour, dans sa propre école « Dance Tower Hip Hop School », et au sein de workshops au Tanzwerk101 de Zurich.

– syl

Mimi-Luca-light2

Photos © Steeve Iuncker

In/Utile : Incorporer

Du 11 au 21 janvier 2017

Association pour la Danse Contemporaine ADC – Genève

16 Dec 2016

Découvrez la distribution de “In/Utile : Incorporer” 3/6

Ivan-Dina_nbl6 - copie

Qui sont Ivan Larson et Dina Sennhauser ?

Ivan Larson n’est pas bien vieux, pourtant il superpose déjà les casquettes professionnelles, restant swag en toute circonstance : danseur, chorégraphe, professeur de danse, co-fondateur de compagnie, président d’une association oeuvrant pour l’échange entre les danses urbaines en Suisse et dans le monde… Tombé tout petit dans la marmite, il développe un style bien à lui et imprime une marque de fabrique où se mêlent les danses africaines, les danses hip hop et les danses contemporaines. Ivan s’illustre régulièrement lors de shows, contests ou événements de danses urbaines à l’international, et a remporté de nombreux titres dont voici une liste non-exhaustive : vainqueur du Hip Hop Hooray Vol. 3 Tertiary (Hong Kong, 2015), gagnant du Street Dance Consortium 5&6 (Genève, 2014), finaliste House Juste Debout Suisse (Genève, 2013), gagnant du Death Match Contest (Zurich, 2013) et du Festival Tambour Battant (Genève, 2013)… Recruté au sein de la Cie Junior Le Marchepied, à Lausanne, par Neopost Foofwa pour la prochaine création In/Utile : Incorporer, il se découvre très vite de grandes affinités et une belle complicité artistique avec…

Dina Sennhauser a franchi la Grande Barrière de Rösti pour rejoindre la Cie Neopost Foofwa et intégrer la distribution de In/Utile : Incorporer. En effet, c’est à la Höhere Fachschule für Zeitgenössischen und Urbanen Bühnentanz de Zurich que Neopost Foofwa l’a recrutée cette année, tout comme deux de ses camarades que vous découvrirez ici ces prochaines semaines. Dina pratique dans sa jeunesse de nombreux sports, surtout en extérieur, elle qui aime tant la nature et le plein air, puis elle se tourne vers la danse avec le flamenco, le jazz, le ballet, le moderne. Elle fait montre alors d’un vrai talent et d’une sensibilité artistique qui l’amèneront, tout naturellement, à participer à de nombreuses productions institutionnelles outre-Sarine, et à chorégraphier ses propres pièces. Elle dit de la danse qu’elle lui permet de trouver son langage, qui s’additionne aux mots, que mots et mouvements vont ensemble, se complétant et se soutenant, pour lui permettre d’atteindre de vraies perceptions sensorielles.

– syl

Ivan-Dina_nbl5 - copie

Photos © Steeve Iuncker

In/Utile : Incorporer

Du 11 au 21 janvier 2017

Association pour la Danse Contemporaine ADC – Genève

9 Dec 2016

Découvrez la distribution de “In/Utile : Incorporer” 2/6

Jon&Martin_NBL6_light

Qui sont Martin Rautenstrauch et Jonathan O’Hear ?

Martin Rautenstrauch se trouve très vite un intérêt marqué pour tout ce qui est manuel. Il découvre rapidement qu’il aime démonter et remonter, comprendre « comment ça marche ». De ses débuts dans la mécanique automobile il garde une préférence pour ce qui est métallique, de ses expériences en architecture d’intérieur le goût de l’aménagement et de la construction, et de ses études en Arts plastiques puis en sculpture aux Beaux-Arts de Paris le sens de l’esthétique et de la lumière. Tout naturellement, Martin s’inscrit depuis de nombreuses années dans la création culturelle genevoise en signant scénographies, décors ou installations pour de nombreuses productions de théâtre et de danse contemporaine.

Jonathan O’Hear passe lui par une formation de réalisateur à Vancouver, dans les années 80, pour explorer ses affinités avec la lumière, le son et l’image. Il passe quelques années à parcourir le monde, en vrai nomade, avant de revenir s’installer en Suisse et de rejoindre Foofwa d’Imobilité à la direction de la compagnie Neopost Foofwa. Dès cet instant, il signe toutes les scénographies des spectacles de la compagnie, s’attachant à ses thèmes de prédilection tels le langage de la lumière, la technologie et l’interférence humaine, ou encore les objets éclairants. Son travail et ses recherches l’amènent également à donner des workshops sur l’usage de la lumière en tant que moyen artistique, un peu partout dans le monde.

– syl

Jon&Martin_PORTRAIT_NBL2_light

Photos © Steeve Iuncker

In/Utile : Incorporer

Du 11 au 21 janvier 2017

Association pour la Danse Contemporaine ADC – Genève

1 Dec 2016

Découvrez la distribution de “In/Utile : Incorporer” 1/6

FOOFWA_8

Qui sont Sylvie Raphoz et Foofwa d’Imobilité ?

Sylvie Raphoz est non voyante depuis l’âge de dix ans. Ça, c’est dit. Sylvie enseigne le français et l’allemand au cycle et au collège à Genève, elle œuvre comme traductrice aussi, ce qui fait, si vous avez suivi, déjà deux métiers différents. Sylvie est une artiste également, elle s’adonne à la pratique de nombreuses formes artistiques telles la sculpture, le chant classique, et s’est même remise depuis peu aux arts plastiques. Ça fait beaucoup, vous dites-vous, et pourtant ce n’est pas tout… Car Sylvie Raphoz danse. Elle rencontre Dansehabile en 2002, avec qui elle entame une formation en danse en suivant les ateliers réguliers et les stages de l’association. Dès 2004, elle participe à la majorité des créations de Dansehabile et c’est en septembre 2014, pour la création de la pièce « Soi-même comme un autre », présentée par Neopost Foofwa et Dansehabile au Théâtre de l’Orangerie à Genève, que naît sa complicité artistique avec…

Foofwa d’Imobilité, danseur, chorégraphe, fondateur et co-directeur de la compagnie Neopost Foofwa, n’a plus besoin d’être présenté. Ou alors… Google, vous connaissez ? Car Foofwa est tellement con-nu. Du coup, nous vous dirons juste que Foofwa mange beaucoup de fruits au bureau, qu’il est presque toujours de bonne humeur (grâce aux fruits ?) et que, bien que très occupé à la création d’In/Utile : Incorporer avec Sylvie Raphoz et les huit jeunes danseurs – que vous découvrirez semaine après semaine d’ici à la Première du 11 janvier prochain à l’ADC -, il court le monde avec ses Dancewalks, en marchant, en sifflant, en nageant parfois aussi, mais toujours… en dansant.

– syl

FOOFWA_9 - copie

Photos © Steeve Iuncker

In/Utile : Incorporer

Du 11 au 21 janvier 2017

Association pour la Danse Contemporaine ADC-Genève

11 Nov 2016

« La danse contemporaine en Suisse, 1960-2010, les débuts d’une histoire »

Suite à la sortie, aux Editions Zoé, du livre La danse contemporaine en Suisse, 1960-2010, les débuts d’une histoire, signé par Annie Suquet et Anne Davier, plusieurs événements auront lieu, auxquels Foofwa d’Imobilité se joindra :

Du 11 au 13 novembre 2016 à 20h00 – Ambassade de Suisse au Liban – Beyrouth

Table ronde : “Etats de la danse contemporaine au Liban et en Suisse”. Anne Davier (auteur), Caroline Coutau (éditrice), suivi de signature à 20h30 heures (Librairie Antoine)

Samedi 12 novembre 2016 à 20h00 – Agora, Ambassade de Suisse au Liban – Beyrouth

Rencontre avec une  auteure et un danseur : La danse contemporaine en Suisse, 1960-2010, les débuts d’une histoire. Participants : Anne Davier (auteur), Caroline Coutau (éditrice) et Foofwa d’Imobilité (chorégraphe).

http://www.editionszoe.ch/evenements

Jeudi 17 novembre 2016 à 18h00 – Libraire du Boulevard, Genève

Présentation de La danse contemporaine en Suisse, 1960-2010. Les débuts d’une histoire

http://librairieduboulevard.ch/category/actualites/

thumb-large_zoe_couv-ladanse_ok

30 Sep 2016

Médiation /Utile: Performance artistique

Vendredi 7 octobre 2016 à 19h15 (non ouvert au public)

Dans le cadre des actions de médiation du projet /Utile, la compagnie Neopost Foofwa présentera une performance artistique au CEC Emilie-Gourd à Genève, lors d’une soirée de gala organisée par La Liane, Groupe d’aide au développement du CEC Emilie-Gourd :

L’esprit du mouvement
Direction chorégraphique de Foofwa d’Imobilité

Huit jeunes danseurs et danseuses professionnels partagent ce que le mouvement cache comme intentions, savoirs, imaginaires, histoires. Les spectateurs seront ainsi amenés à assister à la réalisation de gestes et de chorégraphies tout en entendant les danseurs parler de l’esprit qui anime ces corps dansants.

Avec : Eléonore Cabrera / Judith Desse / Luca Häseli / Johanna Heusser / Ivan Larson / Emeline Quinet / Dina Sennhauser / Alizée Sourbé

Ces huit jeunes danseurs et danseuses ont intégré la compagnie Neopost Foofwa fin septembre 2016, et préparent ensemble et sous la direction chorégraphique de Foofwa d’Imobilité une création intitulée In/Utile : Incorporer, qui sera présentée en janvier 2017 sur la scène de l’ADC Genève, partenaire et co-producteur.

7 Dec 2015

/Utile : Redonner Corps – Nouvelle Création de Neopost Foofwa

Il sera une fois une compagnie qui engage huit jeunes sortant des formations suisses de danse : ce projet est appelé /Utile. Il sera une fois ces danseurs engagés à redonner vie aux origines des modernités en danse. Ils entreront dans l’histoire par la matière du corps, ils repartent là où le mouvement se réinvente, ils ont déjà mis en marche la danse des vestiges : cette aventure est appelée Redonner Corps.

Face à l’oubli du temps, les humbles travailleurs de chorégraphie, de scénographie, de lumière, de musique et de costumes veilleront à collaborer avec et contre le passé, le présent, le futur. Tous se marieront et eurent beaucoup d’entente.

11 Nov 2015

Présentation du volet /Utile au CND – Pantin

Mardi 17 novembre, 19h00 (entrée libre)

Foofwa d’Imobilité, danseur-chorégraphe basé à Genève, ancien interprète de Merce Cunningham, et sa compagnie Neopost Foofwa ont mis en place un projet pour 2015-18 intitulé le Projet Utile/Inutile. Chaque année et ce pendant trois ans, le volet /Utile propose un premier emploi à huit jeunes des formations suisses de danse afin de travailler sur une pièce autour de l’émergence de modernités en danse. Avec plusieurs collaborateurs artistiques et en coordination avec l’historienne Annie Suquet, Foofwa travaille principalement sur les gestes qui ont fait rupture au XIXe siècle pour chercher à cerner comment ils résonnent encore dans notre XXIe siècle.

C’est pour introduire ce projet à la presse et au public parisiens que nous vous invitons à rejoindre Foofwa et Annie pour une heure de présentation au Centre National de la Danse ce mardi 17 novembre 2015. En outre, les jeunes du volet /Utile seront invités à Camping 2016 et la création Redonner Corps présentée à Paris fin juin 2016.

« Pour que l’étincelle du présent puisse surgir, il faut que le danseur soit conscient du mariage unique du particulier de l’instant avec sa propre singularité. Pour que l’étincelle de la co-existence des temps puisse éblouir, il faut que l’originel et l’original puissent se rencontrer au sein de ce présent particulier. L’originel, c’est cette exploration de notre passé, cette quête de nos origines, cette question de la création. L’original, c’est cette projection dans le futur, c’est ce qui paraît ne pas avoir de passé ou de modèle ; c’est le geste éthique car assumant la responsabilité d’être un nouveau modèle pour le futur. C’est ce présent futur du geste par les voies du passé qui fait la particularité de notre projet. »

Foofwa d’Imobilité.

11 Nov 2015

Livestream de /Inutile: Don Austérité 2

8 Oct 2015

“La Relève des Défis” au Forum Danse 2015

discours performatif de Foofwa d’Imobilité accompagné par les huit jeunes professionnels du Projet Utile/Inutile.

La situation de la danse en Suisse nous permet de nous engager artistiquement et politiquement, de manière libre et responsable. D’une part, grâce à la professionnalisation du métier de danseur, nous avons les moyens de prendre nos rôles d’employeurs, ou d’employés, de façon responsable, en respectant les acquis sociaux; d’autre part, grâce à ces moyens, nous avons le devoir de constamment revivifier un geste artistique profondément libre, généreux et gratuit. C’est vers cet idéal que j’aimerais tendre, vers cet endroit où le Projet Danse et mon idée de la pratique artistique se rejoignent, c’est à partir de cette utopie que nous pouvons déceler les problèmes et les manques existant pour mieux les résoudre et y parer.

Forum Danse 2015 – 11h00

NH Hotel, Grand-Places 14, Fribourg

Pour télécharger le texte, c’est ici

8 Sep 2015

Live & Dance & Die au festival “Le Temps d’Aimer la Danse”

Après Zurich, Genève, Lucerne, Paris, Lyon, Tripoli, Beyrouth, Delémont et Marseille, Le Temps d’Aimer de Biarritz invite Neopost Foofwa à créer Live & Dance & Die. Une pièce qui au fil des ans et autour du monde, prend le pouls de la planète, en termes de joie et de manière de vivre.

Une pièce imaginée avec des non danseurs, une troupe éphémère, multiple et improbable qui se retrouvera dans les studios d’Oldarra une semaine durant autour d’une idée simple : allier les mouvements de danses traditionnelles à des activités de la vie quotidienne. Et vive la danse, et la vie !

Réservations

19 Aug 2015

Déclinaisons multiples de la Dancewalk

Après les 100 kilomètres de dancewalk pour la Fête de la danse en mai dernier , Neopost Foofwa décline ce concept d’inscription chorégraphique géographique de plusieurs manières:

– avec « Competition.Dancewalk », Foofwa marchedanse les dizaines de kilomètres de courses à pied officielles, l’occasion d’inviter la danse dans des compétitions sportives de manière surprenante;

– avec « Visit.Dancewalk », Foofwa danse sur plusieurs kilomètres les environs de villes qu’il visite pour des raisons professionnelles ou personnelles, en prenant des photos mélangeant son corps en mouvement et le paysage, et en saluant chaque personne qu’il croise;

– avec « Naked.Dancewalk », la dancewalk se défait des habits et chaussures de sport pour évoluer nue dans les rues de Bienne à l’occasion du Body & Freedom Festival en août prochain.

L’agenda c’est ici 

Le semi-direct c’est

15 Jun 2015

/Inutile : Don Austérité 1 à la Fête de la Musique 2015

Le projet /Inutile : des interventions spontanées qui se posent en réactivité immédiate à l’actualité. Perméable à la vie, à la société et à l’évolution du temps, ce travail artistique est pensé comme une pièce-processus adaptable aux occasions et aux lieux.

  1. Don et austérité sont deux notions qui s’opposent, mais qui sont également a explorer dans la quête du bonheur. C’est la thématique posée dans ce premier jalon de /Inutile, Don Austérité 1, présenté sous forme d’étape de travail lors de la Fête de la Musique à Genève les 19 et 20 juin 2015.
  2. Don Austérité se pose la question de l’accès au bonheur. Ce chantier continuel opposera deux notions :  l’austérité d’abord en référence aux politiques de mesures d’austérité en Europe et dans le monde, mais aussi à la froideur de l’âme qui sous-tend tant de relations humaines, le don ensuite, pour penser à Marcel Mauss et ses études anthropologiques sur le don comme rituel, et parce que la pièce demande aux interprètes d’exécuter des exercices de générosité gratuite. Don et austérité seraient donc deux des notions à explorer dans la quête du bonheur. Suivra au moins deux autres jalons de /Inutile : Don Austérité. Une semaine de construction en direct 24 heures sur 24 au Centre Culturel Suisse du 3 au 8 novembre 2015 et une première théâtrale à l’ADC en mai 2016.
29 Apr 2015

“Dancewalk” pendant la Fête de la Danse 2015

La dancewalk est une longue phrase de danse de plusieurs kilomètres utilisant la marche comme base chorégraphique. Deux « dancewalkers » et un musicien trombone effectueront en 3 jours les 100 kilomètres reliant La Chaux-de-Fonds à Yverdon-les-Bains en passant par Neuchâtel. Tout âme intéressée est invité à les rejoindre par monts et par vaux en marchant ou mieux en « dancewalkant », que cela soit pour un bout de chemin ou pour toute la déambulation.

Jeudi 7 mai 20h00, Café du Soleil, Saignelégier, JU

Présentation du projet Dancewalk et discussion autour de la mobilité avec l’équipe de Neopost Foofwa et  Gregory Stauffer

Vendredi 8 mai, 26,8 km en 10 heures
Saignelégier – La Chaux-de-Fonds :

– 8h30 départ du Café du Soleil, Saignelégier, JU
– 10h20 arrivée à la B​oulangerie Daniel Wenger (derrière la Gare) – Le ​Noirmont, JU 6​,5 Km
– 10h35 départ de la Boulangerie Daniel Wenger (derrière la Gare) – Le Noirmont
– 11h55 arrivée au Restaurant du Paysan Horloger (pause de midi) – Le Boéchet, JU 5​,0 Km
– 13h10 départ du Restaurant du Paysan Horloger – Le Boéchet
– 15h40 arrivée au Logis de la Licorne (à côté de la Gare) – La Ferrière, BE 7​,8 Km
– 16h00 départ du Logis de la Licorne, La Ferrière
– 18h30 arrivée à la Coquille, La Chaux-de-Fonds, NE 7​,5 km
– 18h45 discussion à la Coquille autour de la mobilité et projection video de la D​ancewalk d​u jour

Samedi 9 mai, 24,5 km en 8 heures 30
La Chaux-de-Fonds – Neuchâtel :

– 10h00 départ de la Coquille, La Chaux-de-Fonds, NE
– 12h30 arrivée à l’Hotel de La Vue-des-Alpes (pause de midi) – Vue-des-Alpes, NE 8​Km
– 13h45 départ de La Vue-des-Alpes – Vue-des-Alpes
– 14h45 arrivée à la Gare de L​es Hauts-Geneveys, NE 4​,5 Km
– 14h55 départ de l​a Gare de L​es Hauts-Geneveys
– 16h15 arrivée au Restaurant le Relais du Château – Valangin, NE 6​,0 Km
– 16h35 départ du Restaurant le Relais du Château – Valangin
– 18h35 arrivée au Péristyle de l’Hôtel de Ville – Neuchâtel, NE 6​,0 Km
– 18h45 d​iscussion a​u Péristyle de l’Hôtel de Ville​autour de la mobilité et projection video de la D​ancewalk du jour

Dimanche 10 mai, 40 km en 12 heures 30
Neuchâtel – Yverdon-les-Bains

– 6h00 départ du​Péristyle de l’Hôtel de Ville – Neuchâtel, NE
– 8h45 arrivée au Restaurant le Pilotis (fermé) – Le Petit Cortaillod, NE 1​0,5 Km
– 9h00 départ du Restaurant le Pilotis – Le Petit Cortaillod
– 11h20 arrivée au Restaurant La Capsule (pause de midi) – Chez-le-Bart (près de
– 13h35 départ du Restaurant La Capsule – Chez-le-Bart (près de Saint-Aubin), NE
– 15h05 arrivée à la Gare de Concise – Concise, VD 9​,3 Km
– 15h20 départ de la Gare de Concise – Concise
– 17h10 arrivée au Restaurant des Quais – Grandson, VD 7​,7 Km
– 17h20 départ du Restaurant des Quais – Grandson
– 18h45 arrivée au Théâtre Benno Besson – Yverdon, VD 4​,5 Km
-​ 19h00 d​iscussion a​u Théâtre Benno Besson​autour de la mobilité et projection video de la D​ancewalk d​u jour

5 Mar 2015

“Histoires Condansées” au Centre national de la danse

One-man-show chorégraphique et pédagogique sur certaines histoires de la danse

Entre conférence dansée et one-man-show spectaculaire, entre pédagogie et performance, ce spectacle est avant tout une incarnation singulière, par le geste et le verbe, des aventures chorégraphiques de la modernité. Baigné dans la lumière de Jonathan O’Hear que deux techniciens activent sur scène, Foofwa d’Imobilité aborde de façon personnelle, ludique et empirique les grands courants qui traversent la danse contemporaine.

Centre national de la danse (CND) –  Pantin, Paris
Du 18 au 20 mars 2015
Réservations : www.cnd.fr

5 Mar 2015

Projet 2015-2017 de la Cie Neopost Foofwa

Pour les trois ans à venir, la Cie Neopost Foofwa met sur pied un grand projet de compagnie ouvrant sur deux volets :

1. Projet Inutile/Utile 
Qu’en est­-il de la relève dans le monde de la danse ? Quand tant de jeunes danseurs, toutes formations chorégraphiques confondues, peinent à trouver leur premier emploi ? Alors qu’enfin des filières de formation en danse sont reconnues par la Confédération ? Cette problématique est au cœur du nouveau projet de la Cie Neopost Foofwa: il s’agit d’engager, pendant cinq mois, huit danseurs sortis d’écoles suisses, de leur proposer des ateliers et de travailler avec eux à une création centrée sur l’histoire et les “oubliés” de la danse. En bref de leur offrir un tremplin dans le monde du travail, et une première expérience professionnelle d’envergure. Le projet sera renouvelé sur trois saisons.

2. Projet Utile/Inutile 
Le projet /Inutile se met en tension, en antagonisme même avec le projet /Utile, puisque le premier se pose en réactivité immédiate avec le monde, la société, l’actualité de notre temps, là ou le second est ancré dans l’histoire de la danse, et sur une minutieuse préparation dramaturgique en amont du travail.
Pur présent boxé avec les outils de l’art et de la danse d’un côté, retour médité et longuement travaillé sur le passé de l’autre. L’idée avec le projet /Inutile est d’investir des lieux ouverts, accessibles, publics, mais qui ne soient pas seulement des lieux institutionnalisés de l’art et de la culture. Une myriade d’événements de tous ordres, de tous formats, de toutes disciplines.
L’idée est que ce soit utile/inutile.

7 Jan 2015

“Au Contraire” au Théâtre de Vidy – Lausanne

Ebauché au “Sujet à Vif” du Festival d’Avignon en 2010 puis peaufiné au GRü/transthéâtre à Genève, ce long-métrage scénique ne parle pas seulement d’amour et de Godard. Il parle aussi de politique, d’argent, d’art, de performance, de différence, de poésie, de travail, de travail poétique, de liberté, 
de contradiction, de concession, de joie, de symbole, de l’Etat et de l’individu.

Théâtre de Vidy – Lausanne
Du 20 au 31 janvier 2015

Réservations : www.vidy.ch/au-contraire

26 Nov 2014

“Musings” au Bone Festival

Foofwa d’Imobilité a dansé pendant huit ans pour la Merce Cunningham Company. Et lorsque le chorégraphe américain meurt en 2009, il écrit pour lui un hommage. Hommage qu’il élargit également à ses deux collaborateurs remarquables, John Cage et Robert Rauschenberg. Musings est une songerie, quelque chose comme une ultime promenade faite avec le maître et ami dans un jardin zen. Une composition très technique, très ludique, composée avec un dé, avec le hasard. Une pièce rendue très méditative par la grâce d’une lumière météorologique signée Jonathan O’Hear.

Festival Bone,  Berne
le 4 décembre à 21h.
En introduction, les élèves du “Bachelor en Contemporary Dance” de la Manufacture – Lausanne présenteront leur première performance publique, suite aux résultats de deux mois d’atelier animé par Foofwa d’Imobilité.
www.bone-performance.com

29 Oct 2014

Enseignement de Foofwa d’Imobilité pour le nouveau Bachelor

Après avoir chorégraphié trois pièces pour la première volée du CFC en danse contemporaine en Suisse, Foofwa est heureux de pouvoir collaborer avec la Manufacture au développement de la première volée du premier Bachelor en danse contemporaine de Suisse.

Critical Cunningham consiste en neuf semaines de cours techniques avec les étudiants du Bachelor Danse de Lausanne et une semaine de théorie et d’analyse historique avec les étudiants des Bachelor de Zürich et de Lausanne.

Critical Cunningham parce que Foofwa souligne l’importance de l’apport de Cunningham pour la danse contemporaine ; et parce que Foofwa porte un regard analytique et critique sur sa danse. Une attention sera donnée avant tout à la pratique de sa technique parce que la seule façon de comprendre de savoir c’est de le faire, de lancer son corps dans chaque mouvement. Le cours abordera le rapport entre les exercices et les chorégraphies. Ces chorégraphies seront analysées: mise à jour des grands jalons de l’apport de Cunningham à l’histoire de la danse, et de son rapport aux autres arts (musique, arts visuels). Foofwa sera attentif à ce que la corporalité cunninghamienne peut apporter à chacun des élèves, par rapport à son parcours, à sa personnalité et à ses intérêts propres.

Foofwa parlera aussi de l’héritage d’un des plus importants chorégraphes du XXe siècle, en particulier du fait qu’il ne reste ni studio ni compagnie trois ans après le décès de Cunningham.

4 Oct 2014

“Utérus, pièce d’intérieur” au Théâtre Arsenic – Lausanne

Il y a un peu plus d’un an, Foofwa d’Imobilité décrivait ainsi le projet Utérus, pièce d’intérieur :

« Danser l’éthique des chairs et du foyer, l’esthétique des entrailles et du ménage. Dire ce qui est à (a)ménager à l’intérieur du corps comme de nos murs, et arpenter nos demeures jusqu’à la dernière, en commençant par le nid originel. Utérus est une histoire vraie.  »

du 7 au 10 octobre au Théâtre Arsenic – Lausanne

ma, me 20h30 / je, ve 19h00

Chaque soir 1h avant la représentation la Cie présente les Coulisses du Projet (30 min), puis à l’issue de la représentation, 4 rencontres autour de thématiques en lien avec le processus de création :

– ma 07.10 : la collaboration artistique en tant qu’espace de liberté.

– me 08.10 : l’interprétation artistique en tant qu’engagement personnel.

– je 09.10 : l’imprévisibilité et la vie au sein de l’espace artistique.

– ve 10.10 : la contemporanéité du spectacle vivant.

–> Vidéo accélérée de “Utérus pièce d’intérieur”

–> Interview de Foofwa à propos de “Utérus pièce d’intérieur”

22 Sep 2014

Nouvelle Création de la Cie Neopost Foofwa : “Soi-même comme un autre”

Soi-même comme un autre fait dialoguer deux danseuses de Dansehabile avec deux danseuses de la compagnie Neopost Foofwa. Soit deux interprètes dites « avec handicap », et deux interprètes dites « sans handicap ». Les corps vont tracer, écrire avec la chair, peindre, sculpter l’espace scénique cinétiquement. Mais pour se décrire, les danseuses devront passer par l’altérité: chacune devra parler de soi comme d’une autre, et laisser une autre parler de soi.

Foofwa explique : « Avec Soi-même comme un autre je ne veux pas faire du handicap un spectacle, mais plutôt brouiller les notions de capacité et d’incapacité en déplaçant la valeur de l’excellence. Je désire créer un espace-temps d’accessibilités multiples, d’expressions diverses, de compréhensions nouvelles. Je désire créer un territoire où le handicap de chacun est considéré comme une opportunité de l’être plutôt qu’une déficience. L’excellence dans cette pièce ne sera donc pas en lien avec une esthétique particulière du mouvement: elle sera la capacité de chaque interprète, dans chaque geste et parole, d’être simultanément à l’écoute de soi-même et de l’autre. »

–> Interview de Sèverine Garat dans leprogramme.ch

–> Teaser 1

–> Teaser 2

–> Teaser 3

–> Teaser 4

–> Teaser 5

–> Teaser 6

15 Sep 2014

Vidéo de circonstance pour le nouveau Centre des Arts de l’Ecole internationale

NEOPOST Foofwa a réalisé une courte vidéo de danse dans le tout nouveau bâtiment du Centre des Arts de l’Ecole internationale de Genève. Trois danseuses explorant les potentialités spatiales d’un complexe de production artistique.

 

–> Teaser 1

–> Teaser 2

24 Jul 2014

Activités de la compagnie Neopost Foofwa – Automne 14

La prochaine création de la Compagnie Neopost Foofwa est une commande de l’Association  genevoise Dansehabile, groupe de danseurs, entre autres, avec handicap physique. Soi-même comme un autre réunit sur le plateau deux interprètes de Dansehabile, Carine Pache et Sylvie Raphoz, ainsi que deux danseuses qui travaillent régulièrement avec Neopost, Anja Schmidt et Raphaële Teicher : quatuor engagé dans un exercice d’écriture de soi et d’autoportrait croisé. La pièce est audio-décrite et traduite en langue des signes pour s’ouvrir largement à tous les publics (Théâtre de l’Orangerie, du 23 au 26 septembre).  Les 4 et 5 octobre, Foofwa d’Imobilité est invité au Centre National de la Danse pour plusieurs ateliers et présentations de solo, dans le cadre de Danses partagées. Neopost Foofwa reprend ensuite à Lausanne sa dernière création: Utérus, pièce d’intérieur (créé en février 14 à l’ADC).  Une pièce non-écrite, basée sur un être-là-présent des trois interprètes qui traversent chaque soir l’espace-temps donné de manière totalement différente. Une pièce éclairée par les ondes électro-magnétiques du cerveau d’un spectateur que le dispositif de Jonathan O’Hear transforme en émetteur d’ ambiances lumineuses (Théâtre de l’Arsenic, du 8 au 11 octobre).

Durant tout l’automne, Foofwa d’Imobilité mène un enseignement à la Haute Ecole de théâtre de Suisse romande (La Manufacture), pour le tout nouveau Bachelor de danse, sous le titre : Critical Cunnigham. Enfin, Foofwa tourne durant toute la saison 2014/2015 en tant qu’auteur et interprète invité dans la pièce de Perrine Valli : Les Renards des surfaces.

8 Mar 2013

Beatriz Consuelo nous a quittés…

C’est avec une certaine tristesse que je vous écris.
Ma mère, Beatriz Consuelo Gafner, s’est éteinte sans souffrir hier, jeudi 7 mars 2013 à 10h15, à l’âge de 81 ans, dans l’établissement médical des Arénières.
Une cérémonie aura lieu lundi 11 mars à 16h au Centre funéraire de Saint-Georges, suivie d’un pot rassembleur au Café de la Tour à 17h.
Une célébration festive avec photos, vidéos, témoignages et danses sera organisée dans quelques mois au Studio Consuelo du 44 Coulouvrenière.
Son corps repose à la Chapelle de la Cluse (Murith) au 89 boulevard de la Cluse Genève de midi vendredi à lundi midi.
Je vous embrasse tous-tes tendrement, partageant avec vous le bonheur de l’avoir connue.
Frédéric Foofwa.

28 Oct 2012

Foofwa s’interroge sur la bipédie

foofwa_th

Listen to “La meilleure façon de marcher” – An interview with Foofwa for Espace 2 Radio:

3 Aug 2012

Photos of “Fenix” premiere @ Teatro La Fenice

  “Fenix” was ​reborn from the ashes of the Fenice thanks to the beautiful photos by Gregory Batardon of the premiere   in Venice on 27 and 28 July 2012.
/ “Fenix” renaît des cendres de la Fenice grâce aux clichés de Gregory Batardon à Venise les 27 et 28 juillet 2012.
> See the photos on the “Fenix” page

3 Jul 2012

Foofwa interview in Tribune de Genève

An interview/portrait of the artist was presented in the Tribune de Genève on June 30, 2012. Foofwa talks also about his new creation “Fenix” (read/view more on “Fenix” below).
« Foofwa, la grâce singulière – En juillet, le danseur et chorégraphe genevois Foofwa d’Imobilité propose une nouvelle création à Venise »

> read the article (pdf)

11 Jun 2012

Fenix Préparépétitions (Preparehearsals)

fenix-repetitionsWatch videos of the preparatory rehearsals for the new creation of Foofwa “Fenix” which is being prepared for the Fenice Theatre in Venice on the 27 & 28 of July 2012.
/ Répétitions pour la création à la Fenice de Venise des 27 et 28 juillet 2012 avec Anja Schmidt, Ruth Childs, Michèle Gurtner, Richard Kaboré, Nicolas Leresche, Filbert Tologo, et la voix de Foofwa.
Caméra et montage de Foofwa.

3 May 2012

Foofwa talks to “Edelweiss”

foofwa-2The “Edelweiss” magazine has interviewed Foofwa about his aims for his presentation of Histoires Condansées for the Fête de la Danse, ADC in Geneva on the 13, 14 & 15 May in the Salle des Eaux-Vives.

> Read the article (pdf)

3 May 2012

Foofwa is a member of RG3C

Foofwa et Neopost Ahrrrt sont devenus membre du RG3C avec Cie Alias, Cie Gilles Jobin, Cie Greffe, Cie La Ribot & Cie 7273. Les six compagnies de danse indépendantes genevoises conventionnées avec la Ville de Genève la République et Canton de Genève et Pro Helvetia ont constitué en décembre 2011 le RG3C Regroupement Genevois des Compagnies Chorégraphiques Conventionées.
Pour plus d’informations sur le RG3C visiter le site RG3C.ch

15 Mar 2012

Foofwa is personality of the month

foofwaThe Swiss magazine/blog for culture, italic.ch is presenting Foofwa as the “Monthly Personality”!
/ Le magazine suisse pour la culture, italic.ch présente Foofwa comme “Monthly Personality”!
> Read the article

2 Feb 2012

Fevrier / February News Update

speedbattleà peine commencé, le mois de février passe par Poitiers pour présenter Pina Jackson in Mercemoriam. La poursuite des investigations sur THiRtEEn sera entrecoupée par la prise du rôle de MC dans la Speedbattle du Festival Antigel et la reprise du rôle de FC* dans Flipbook de B. Charmatz. A part les virus qui se dorent la pilule et tout le malheur du monde, tout va très bien…
*François Chaigneaux

Barely commenced, February passes through the Poitiers to present Pina Jackson in Mercemoriam. Continued investigations of THiRtEEn will be interrupted for the role of MC in Speedbattle for the Festival Antifreeze and also for the resumption of the role of FC* in Flipbook by B. Charmatz.
*François Chaigneaux

19 Jan 2012

THiRtEEn

johncageRecently returned from New York, Foofwa is working on THiRtEEn, a piece for three dancers: Marthe Krummenacher, Anja Schmidt and himself, to be presented April 5 2012, along with the Chamber Orchestra of Geneva, to celebrate the 100th birthday of John Cage. Drawing on his methods and thoughts, a dance of indeterminacy and interdependence is formed.
The OCG, led by David Greilsammer, will play Thirteen, created in 1992, the year of the departure of John Cage, in which 13 musicians play for about 30 minutes.

De retour de New York, Foofwa travaille à THiRtEEn, pièce pour 3 danseur-euse-s : Marthe Krummenacher, Anja Schmidt et lui-même, qui sera présentée le 5 avril, en compagnie de l’Orchestre de Chambre de Genève, pour fêter le centième anniversaire de John Cage. S’inspirant des méthodes et pensées de ce dernier, il met en forme une danse de l’indétermination et de l’interdépendance.
L’OCG, dirigé par David Greilsammer, jouera Thirteen, pièce pour 13 instrumentistes d’environ 30 minutes, qui fut créée en 1992, année de la disparition de Cage.

15 Nov 2011

Neopost Ahrrrt Winter News

neopostahrrtL’été est fini et l’automne tire à sa fin…
Vivement l’hiver, qu’on puisse penser au printemps !
Il y a eu la Bâtie de Genève, avec LaréduQ, une pièce chargée de toutes sorte de parfums, Do You Hav’Faillheur(t)?, une exploration des entrailles de la démocratie, Histoires Condansées, un plaisir partagé de revenir sur un siècle de danse.
Il y a eu Pina Jackson in Mercemoriam au Pôle Sud de Strasbourg et Au Contraire à la Balsamine de Bruxelles, et il y a eu Quai du Sujet au CCN de Rillieux-la-Pape.
Une tournée en France jusqu’à la fin du mois, pour présenter d’autres aspects du travail de Foofwa : spectacles, enseignement, transmission, vidéos, le joyeux mélange des genres et des moyens pour dire l’amour du corps en mouvements, du corps expression de jaillissements et de perfections instantanées…
En décembre, ce sera le retour en Suisse, avec une incartade à Aix-en-Provence, et la mise en route des créations 2012 :
– avec l’Orchestre de Chambre de Genève pour fêter les cent ans de John Cage!
– trois petits tours aux Etats Unis d’Amérique du Nord pour prendre le pouls de l’ouest…
– une création pour la Fenice, à Venise, en juillet.
– et le développement du projet Live & Dance à travers le monde, méditerranéen et humain, qui s’appellera probablement Live & Dance & Die…

11 Jul 2011

Neopost Ahrrrt in June / en Juin

neopostahrrtIn June, he interviewed Hervé L on French dance, participated in the courses of Isabelle Launay, mounted a video with Paskal Dupoy, did a day of improv with Brice Catherin, prepared and performed in a short film by Consuelo Frauenfelder and Stefan Lauper, counted his scars due to “puces de canard” (60), gave a master class at The Steps, prepared and performed his solo at the Fête de la Musique in Geneva (2x), dancerunned at the Grütli for 4 hours at a time, visited the sites of bois de la Bâtie built for Sept. 11, met Jonathan, Maud, Ruth, Fiona, Julie, Marie Glon, Annie Suquet, Erika and Frédérique, bought a bathing suit, presented MAF! in Marseille and Vincennes, discussed with David Vaughan, reviewed Nearly Ninety, walked Neo, assisted Mom, spun the perfect love with C and M, slept, ate and drunk a little, … he is called FdI and he wishes you a great summer!
… During that time Yann had a complete eye examination, a Cardio vertebral and cranial exam, a complete neurological Status exam, an ultrasound of the heart, an R-test, an MRI for sequences with intracranial Angio, double microbubbles (FOP) testing, a cardiologist at the Review, an EMG, a laboratory balance, but other than that, Madame la Marquise, everything is fine, everything is fine.

En juin, il a interrogé Hervé L sur la danse française, participé au cours d’Isabelle Launay, monté des vidéos avec Paskal Dupoy, fait une journée d’impro avec Brice Catherin, préparé et joué dans un court-métrage de Consuelo Frauenfelder et Stefan Lauper, compté ses cicatrices dues aux “puces de canard” (60), donné une master-class au Marchepied, préparé et joué son solo à la Fête de la Musique (2x), dancerunné au Grütli pendant 4 heures d’affilée, visité les sites du bois de la Bâtie en vue du 11 septembre, rencontré Jonathan, Maud, Ruth, Fiona, Julie, Marie Glon, Annie Suquet, Erika et Frédérique, acheté un maillot de bain, présenté MAF! à Marseille et à Vincennes, discuté avec David Vaughan, revu Nearly Ninety, promené Néo, assisté Maman, filé le parfait amour avec C et M, un peu dormi, mangé, bu… il se nomme FdI et vous souhaite un bel été!
…pendant ce temps-là Yann a fait un Examen ophtalmologique complet, un Doppler Cardio-vertébral extra crânien, un Status neurologique complet, une Echographie du Coeur, un R-test, un IRM Cérébral avec séquences Angio intracraniennes, un Doppler Microbulles (FOP), un Examen chez le Cardiologue, un ENMG, un Bilan Laboratoire, mais à part ça, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien.

1 Jul 2011

Foofwa will teach classes for Professionals from July to 2 September

gvadancetrainingFoofwa will teach Free Classes for Professionals starting 1 July to 2 September. To see the dates of all the classes, please see the Calendar.
Classes will be from 10h-11h15 @ Studio Consuelo, 44 Coulouvrenière 2e étage in Geneva, Switzerland.

17 Jun 2011

Foofwa will present his “Merce-Art Forever!” documentary videos in Marseille & Vincennes

merceFoofwa présentera son travail de documentation vidéo Merce-Art Forever! à Marseille le mardi 21 juin à 18:30, Salle Vallier (à l’invitation de Marseille Objectif Danse),
et à Vincennes le vendredi 24 juin à 19:00, Atelier de Paris Carolyn Carlson (à l’invitation de J-M Adolphe).
Le 22 juin, il participera, toujours à la salle Vallier de Marseille, à une rencontre-débat avec David Vaughan, archiviste de la Merce Cunningham Dance Company.
> Download les infos de “Merce-Art Forever!” en français

21 Apr 2011

Follow LIVE the 5th Telepedagogia Workshop 26 Apr – 6 May 2011

telepedagogiaFollow LIVE the Telepedagogia Workshop Merce après Merce between the Centre National de la Danse – Pantin, Paris and the Musée de la Danse at the Centre Chorégraphique National of Rennes: livestream.com/telepedagogia

Suivre EN DIRECT l’atelier Telepedagogia Merce après Merce entre le Centre National de la Danse – Pantin, Paris et le Musée de la Danse au Centre Chorégraphique National de Rennes: livestream.com/telepedagogia

23 Mar 2011

“Merce-Art Forever” & Live performances in Lausanne

pinajackson_musingsFoofwa will be performing Pina Jackson in Mercemoriam & Musings alongside an installation of his Merce-Art Forever in Lausanne from 23-26 March 2011.
> Read the description published in Le Courrier
> more info at Theatre Arsenic

17 Mar 2011

Foofwa on “Tard Pour Bar” TSR 1 Swiss TV

tardpourbarTard Pour Bar” – tonight at 22:45 on TSR 1
with Philippe Saire, Foofwa d’Imobilité, Niels Tavernier, La Ribot.
> More info on TSR.ch

4 Mar 2011

Au Contraire videos online

gallery2_6New videos of “Au Contraire” are now available for viewing. They are excerpt videos or 1 minute and 18 minutes, and a full length video is on it’s way.
> View the videos on the “Au Contraire” production page

3 Mar 2011

Foofwa models for a photographic project

shanghai-expo-2010“GENÈVE, UN PAYSAGE LACUSTRE EN MUTATION”
It was presented from the 4 – 15 September 2010 at the
Shanghai | Exposition universelle 2010.
The exposition will be presented again at the Bains des Paquis on the 26 + 27 March 2011.
> download the project pdf

30 Dec 2010

LaréduQ: new promotional pages / nouvelles pages promotionnelles

gallery_1We are happy to launch the new promotional package, including a 14 minute video, new credits for the creation in September 2011 at La Bâtie-Festival de Genève, and a new dossier.

Nous sommes heureux de vous présenter un nouveau paquet promotionnel, incluant une vidéo de 14 minutes, des crédits pour la création en septembre 2011 à La Bâtie-Festival de Genève, et un nouveau dossier.
> View the LaréduQ pages

21 Dec 2010

End of the year’s present / Cadeau de fin d’année: « Le Louvre des Danses » (2010)

louvredesdanses4 videos made around and inside the production of « Un Américain à Paris » by Mathilde Monnier invited by Patrice Chéreau at le Louvre. See how Mona Lisa warms up and how Delacroix’s Liberty guided Foofwa and Marcus.
4 vidéos en marge de la production d’ »Un Américain à Paris » de Mathilde Monnier invitée par Patrice Chéreau au Louvre. Vous pourrez y voir, entre autres, comment Mona Lisa se chauffe et comment La Liberté de Delacroix guide Foofwa et Marcus.
> Watch the videos « Le Louvre des Danses » !

28 Sep 2010

Reflections on Foofwa d’Imobilité

tmos_capetownFrom the WhatsonSA Magazine, Capetown, South Africa: “In his communication with the audience and one on one (in my brief interactions with him), he comes across as very open and unguarded, a quality which is extremely rare, specially from a ground breaking artist. I see Foofwa as a fearless innovator of dance and am grateful to have experienced these performances live.”
> Read the complete article “Reflections on Foofwa d’Imobilité”

3 Sep 2010

Music dancerun video created for La Bâtie-Festival

group-dancerun-12A new video created for La Bâtie-Festival just came out. On peut pas être tranquille le dimanche?!, a music dancerun, was shot in one day in several cultural places in Geneva, with Séni running and playing trombone, Foofwa dancerunning, and Pascal Dupoy videotaping on roller. A real call to vitality and creativity!
> Watch the video “On peut pas être tranquille le dimanche?!”

10 Aug 2010

Improvisation on Mount Tremper

mountremperA video was filmed capturing a new improvisation with Alan Sondheim, Vea Lucca and Foofwa d’Imobilité on Mount Tremper, Friday Friday August 6th 2010.
> Watch the video “Improvisation on Mount Tremper”

9 Aug 2010

Youtubing Michael Pina & Merce

Myoutubing-mpmade August 4-7 2010 during Foofwa’s residency at Mount Tremper Arts, “Youtubing Michael Pina & Merce” is a new trial video on legacy and life after death. It is the first trial of a project using material found on youtube and other internet sites with Michael Jackson, PIna Bausch and Merce Cunningham, and with that material, then creating a new kind of dialogue between the three of them.
> Watch the video “Youtubing Michael Pina & Merce”

29 Jul 2010

Merce talks about Foofwa

mondayswithmerceIn several excerpts from interviews in the MwM Film Library, Merce both reminisces, and inspires anew! In addition, see marvelous rare film of Merce Cunningham teaching class in Chicago in 1961, and dynamic, never before seen footage of Merce teaching Advanced Technique Class almost 50 years later. MCDC dancers Jennifer Goggans, Andrea Weber, and Foofwa d’Imobillite look back on learning from Merce…
> Watch the video ” The Cunningham Challenge: Doing the Impossible”

27 Jul 2010

Photos of “Au Contraire”

gallery2_27A new creation commissioned to Foofwa d’Imobilité, Au Contraire (an inspiration from the universe of Jean-Luc Godard), was premiered with success at the Festival d’Avignon (19-25 July 2010). Photos of the show are now on the site – see the Au Contraire page.

13 Jul 2010

Premiere of “Au Contraire”

gallery2_6Au Contraire (after Jean-Luc Godard), a new creation commissioned to Foofwa d’Imobilité, will be presented from July 19-21 & 23-25 (18h) at the Festival d’Avignon.
> info & tickets at festival-avignon.com

12 Jul 2010

“Merce-Art Forever!” video installations

maf_amsterdam_vidpicSee how the “Merce-Art Forever!” videos were installed at the Holland Festival in Amsterdam (8-11 June 2010).
(Photos/video of the installation with visitors and the complete videos are on the “Merce Art Forever!” page).

11 Jun 2010

Video of “Performance for 3 Avatars”

3avatars_2On May 29, 2010 the “Performance for 3 Avatars” was presented and filmed at the Rolex Learning Center in Lausanne, Switzerland. The performance will be presented again in July at the Festival de la Cité in Lausanne.

Watch the video of “Performance for 3 Avatars” at Rolex:

Performance pour 3 avatars is the synthesis of three works: Media Vice Versa, a quartet made in 2002; BodyToys, a trio created in 2007; and Second Live Series, videos made from 2008 to 2010. These three dances are all connected to the studies of the digital body and the questions surrounding the real and the virtual. With one dancer representing each piece, it’s like a strange conversation between three avatars, adaptable to a context (at the Rolex Learning Center of the Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne on May 29 2010, and at the Festival de la Cité in Lausanne on July 6, 7 and 8 2010)

8 Jun 2010

New Live Production videos excerpts online

gallery_7New video excerpts have been added for the following Live Productions:
LaréduQChoreThe Making of Spectacles
BodyToysBenjamin de Bouillis

3 Jun 2010

« Nearly A Week After Sunday »

merceartforever_trailerThe third part of “Merce-Art Forever!” just came out. Titled “Nearly A Week After Sunday”, it is in two parts, each of 69 minutes and is a unique document on the questions surrounding Merce’s legacy.
> “Merce-Art Forever!” project

25 Jan 2010

« Merce-Art Forever! » Project

merce« Merce-Art Forever! » is a project by Foofwa d’Imobilite / Neopost Ahrrrt about the legacy of Merce Cunningham. We have now dedicated a page for this project.
> “Merce-Art Forever!” project

8 Sep 2009

New videos with Alan Sondheim

Partinvoluntary_dance_6 of the “séries Choréesgraphies / Choreiagraphies series”, here are some new videos shot this last August in New York with Alan Sondheim and Vea Lucca.

> Choreiagraphies

10 Aug 2009

Neopost Ahrrrt improving its financial transparency

neopostahrrtAs a dance production company that is supported by the money of tax payers and generous sponsors, it is our duty to manage our finances very carefully. Therefore it is with great pleasure that we congratulate the Neopost Ahrrrt Accountant, Corine Magnenat for the completion of courses for analytical accounting and the Swiss GAAP RPC standards for state suported non-profit organisation.

Corine Magnenat, the accountant for Neopost Ahrrrt just completed 2 courses:

The “Swiss GAAP RPC Standards” course
(Management of state supported non-profit organisations).
at the University of Geneva,

and the

Office Maker Accounting course 2
(advance analytical accounting)
at ELSA Consultants, Lausanne, Switzerland

“As a dance production company that is supported by the money of tax payers and generous sponsors, it is our duty to manage our finances very carefully. Therefore it is with great pleasure that we congratulate the Neopost Ahrrrt Accountant, Corine Magnenat for the completion of courses for analytical accounting and the Swiss GAAP RPC standards for state suported non-profit organisation.”
Yann Aubert
Administrator Neopost Ahrrrt

25 May 2009

New video of last months Second Life performance

secondlifeOn April 17th 2009, Alan Sondheim, through his avatar Alan Dodoji and Foofwa d’Imobilité, through his avatar Foofwa Ragu, performed on Second Life.
Following is a video including a succession of stills.

18 Apr 2009

Foofwa attends Merce’s 90th

merceThis week is the premiere of “Nearly Ninety” at the Brooklyn Academy of Music and the celebration of the 90th birthday of Merce Cunningham. He will join other alumni dancers from the company to thank Merce.

This week is the premiere of Nearly Ninety at the Brooklyn Academy of Music, and the celebration of the 90th birthday of Merce Cunningham. On Sunday, April 19th, Foofwa will join other alumni dancers from the company to thank Merce and wish him happy birthday.

Nearly Ninety is choreographically marvelous. I watched in awe, and witnessed incredibly clear and physical dancers perform another masterpiece. Within Merce’s aesthetics, it is innovative by the second, full of situations, partnering, and dance phrases previously unseen to me in Merce’s work. I was crying, laughing and wow-ing almost throughout the 85 minute long dance. It is astounding that Merce is able to put together such an incredibly new experience at the end of his ninth decade, and he inspired me to do everything I can to stay active and creative into old age!”
Foofwa, April 17 2009

14 Jan 2009

Exhibition of dance photographs by Claude Gafner

Season of 2006 at the Théâtre de la Ville of Paris
Currently being presented by Neopost Ahrrrt at
Studios 44 in Geneva
> More

8 Jan 2009

Foofwa receives Grant

foofwa_th2The choreographer Foofwa d’Imobilité has been awarded an individual grant of 25,000 dollars for 2009 from the “Foundation for Contemporary Arts” in New York.
Founded in 1963 by John Cage and Jasper Johns, the “Foundation for Contemporary Arts” supports “remarkable and promising” contemporary artists every year. Foofwa d’Imobilité was nominated for this award after his enormous success with “Benjamin de Bouillis” in June 2008 at the Baryshnikov Arts Center in New York City.
The official 2009 Grants to Artists Celebration was on February 23, 2009 in New York City, USA.
> Foundation for Contemporary Arts 2009 Grant Recipients – Foofwa

1 Jan 2009

Professional Contemporary Dance Training in Geneva

gvadancetrainingBeginning in January 2007, Foofwa d’Imobilité & Company Gilles Jobin have been offering free classes for professional dancers at Studio Consuelo.
> More

2 May 2008

> News Archives

> Save & Share Foofwa.com