Presse

21 May 2016

L’enfer selon le chorégraphe Foofwa d’Imobilité
/Inutile: Don Austérité 3

Au poulailler, les spectateurs! Et les danseurs avec! Le chorégraphe genevois Foofwa d’Imobilité a des coups de crête qui frappent. Ce samedi encore, lui et son complice Jonhatan O’Hear vous entraînent dans un périple poétique et déroutant à la fois, une immersion dans un enfer qui évoque celui de Dante et d’autres plus contemporains. Sous leurs ordres, huit garçons et filles à peine sortis d’une école de danse vivent Don d’austérité.

19 May 2016

Du sens de l’inutilité
/Inutile: Don Austérité 3

Dans le cadre du premier volet ­Utile de son projet avec de jeunes danseurs (notre critique du 17 décembre 2015), Foofwa d’Imobilité revisitait l’histoire de la modernité en danse pour livrer à la Comédie de Genève un grand moment chorégraphique empli de fantaisie. Mardi soir, la deuxième étape de ce projet prévu sur trois ans, intitulée Inutile: Don Austérité 3, se déroulait d’abord en extérieur dans la cour de la Salle des Eaux-Vives de l’Association pour la danse contemporaine, à Genève.

21 Apr 2016

Journal de l’ADC N° 69
/Inutile: Don Austérité 3

En novembre 2015, invitée pour cinq jours au Centre culturel suisse de Paris qui fêtait ses 30 ans avec le monumental programme Performance Process, la compagnie Neopost Foofwa a répondu par une occupation en continu: 123 heures de vie et de création sous le titre /Inutile : Don Austérité 2. Les deux directeurs hautement complices de la compagnie genevoise, Foofwa d’Imobilité et Jonathan O’Hear, étaient visitables jour et nuit ; ils dormaient, mangeaient, travaillaient là, dans un espace constamment ouvert au public, l’un ayant coupé sa connection internet, l’autre pas ; l’un obéissant aux rythmes jour/nuit usuels, l’autre s’étant imposé une alternance artificielle 20 heures de jour/10 heures de nuit.