Dancewalk – Rétroperspectives 2018

Je m’appelle Alizée Sourbé
Je vous propose une marche dansée sur place
Une analyse corporelle, poétique et audio-visuelle 
De cette activité que nous appelons Dancewalk
En dialogue avec les images autour de moi
Des 700 kilomètres dansés dans le monde depuis 2015

L’intention première de Dancewalk – Retroperspectives a été de présenter une compilation vidéo des moments marquants du projet Dancewalk, avec quelqu’un sur scène qui ferait le lien en corps et esprit entre image, histoire et mouvement. C’est devenu un spectacle pour le théâtre, performance à part entière, notamment grâce à la présence distinguée d’Alizée Sourbé.

Dancewalk c’est la danse en voyage, n’importe où dans le monde. C’est une inscription géographique du corps et de la danse, une activité où la marche devient danse, où la danse avance toujours, sur plusieurs kilomètres et pendant plusieurs heures, à travers une ville ou un paysage. La Dancewalk est performée par Foofwa depuis 2015 dans différents lieux et dans divers contextes, parfois avec d’autres danseureuses professionnelles, ou encore en compagnie des participant.es des ateliers et avec la précieuse collaboration de musicien.nes locales.  

Dancewalk – Retroperspectives est paradoxalement une Dancewalk indoor, locale, sur place, une pièce pensée pour la scène d’un théâtre. C’est un récit analytique et historique des plus de 700  kilomètres de danses performés dans le monde en 50 Dancewalks.

Sur scène, entourée d’une projection vidéo verticale et d’une autre horizontale, une danseuse solitaire, Alizée Sourbé, dialogue avec l’audiovisuel des Dancewalks effectuées dans l’espace public par Foofwa d’Imobilité et d’autres. Sa présence offre un contrepoint à celle de Foofwa sur les vidéos.

“ J’étais assez perplexe sur comment rendre cette expérience sur l’espace du plateau. Et c’est magnifique!!! Bravo à ton interprète qui tient le truc jusqu’au bout.”

Olivier Stora, danseur et responsable de développement de projets culturels

 Alizée dancewalke sur place pendant une heure, ce qui permet de retrouver certains mouvements des vidéos et en même temps de voir cette activité de marche-danse dans son squelette, de manière très kinesthésique et claire dans la coordination. En outre, elle donne en anglais des informations historiques ponctuelles sur les différentes Dancewalks; à d’autres moments, elle en propose, en français, des analyses poétiques.

“Porter ce projet sur le plateau n’est pas évident, et je trouve que ça fonctionne très bien! C’est un historique de la Dancewalk, et le dispositif des projections vidéo, la présence d’Alizée et l’absence plateau de Foofwa qui est présent à l’image, et le récit, je trouve tout ça très convaincant. “
Olivier Kaeser, co-directeur du Centre Suisse de Paris de 2008 à 2018

À travers sa performance, le public parcourt le monde en communion avec les participants  filmés lors des performances : musicien.nes, danseureuses, amateurices, artistes, professionnel.les, enfants et toutes sortes de gens dans 34 régions et 11 pays: Suisse, France, Italie, Bosnie-Herzégovine, Russie, Iran, Mali, Burkina Faso, Afrique du Sud, Inde et Chine.

Note: La fiche technique de la pièce est assez légère et simple. Nous désirons toujours nous adapter au lieu et aux conditions du théâtre. Dancewalk – Retroperspectives a été par exemple traduite en russe, ou adaptée pour l’allemand. Chaque nouvelle série de représentations fait l’objet d’une certaine mise à jour, soit parce que de nouvelles Dancewalks se rajoutent au matériel vidéo, soit parce que Foofwa désire ajouter quelques mots particuliers en rapport au contexte local.


CE QU’EN DIT LA PRESSE


Alizée Sourbé et Foofwa d’Imobilité au micro d’Anna-Maria Frusciante

CultuRadio – Interview Neopost Foofwa « Dancewalk – Rétroperspectives » – SDD 2019
“Dancewalker, c’est prêcher la bonne cabriole…C’est dingue! C’est hyper drôle, c’est une philosophie un peu de bonne humeur, de joie de vivre et c’est comme lui, c’est ce qu’il nous donne sur scène et dans l’interview qu’on a fait avec lui après, après avoir interviewé la danseuse… C’est très joyeux et en même temps c’est profond, c’est extrêmement profond. Moi je dirais c’est une profonde et joyeuse liberté. C’est pas de la liberté déconne, c’est profond, c’est sensé, c’est réfléchi.”


«Dancewalk», le dance-concept innovant de Neopost Foofwa

Culturieuse 

Le bruit du Off
“Placée devant les extraits vidéo des dancewalks cosmopolites, la danseuse Alizée Sourbé commente en direct trois années de marches dansées. Elle est le lien et le contraste entre l’image filmée et la réalité. Devant l’écran vertical et sur l’écran horizontal, elle accompagne d’une harmonieuse chorégraphie de marche sédentaire, le projet nomade international réalisé par Foofwa d’Imobilité.” …
“L’admirable mise en scène de ce spectacle-présentation participe de son accueil enthousiaste par un public conquis. Les images vidéos sont formidables (bravo aux technicien.ne.s). Entre performances à l’écran et danse réelle, commentaire direct et sons enregistrés, le spectacle qui nous est offert est total et délectable. De quoi modifier l’histoire de la bipédie ?”


« Faire couler cette liberté qui est dans le corps vers l’extérieur »

Ma Culture, Entretiens – Foofwa d’Imobilité, 10 avril 2019, Marie Pons 
“…je devais présenter le projet Dancewalk donc je me suis dit qu’il faudrait un film à présenter dans ce cadre, et pourquoi pas avoir quelqu’un présent aussi sur scène. Mais on me voit déjà beaucoup dans les vidéos, ça allait être insupportable, donc (…) on a retravaillé avec la danseuse Alizée Sourbé. Je trouvais intéressant qu’elle fasse le contraire de ce voyage donc un minimum de déplacement. Elle dancewalke sur place, en disant un texte pendant une heure, c’est une performance défi pour elle aussi, et on voit à l’image les dancewalks passées. Je voulais un peu que l’on voit la dancewalk dans son squelette, très kinesthésique, assez précis dans la coordination, de manière plus claire.”


Photos / Videos

Dancewalk - Retroperspectives / Photo Anastasia Zueva

Dancewalk – Retroperspectives / Photo Anastasia Zueva

Dancewalk - Retroperspectives / Photo Anastasia Zueva

Dancewalk – Retroperspectives / Photo Anastasia Zueva

Crédits

Concept, chorégraphie et texte Foofwa d’Imobilité

Performance sur scène Alizée Sourbé

Performance sur vidéo Foofwa d’Imobilité

Voix live Alizée Sourbé, Foofwa d’Imobilité

Costume Aline Courvoisier

Administration / Communication Sylvia Jagdeep

Diffusion /  Production Patricia Buchet

Production Neopost Foofwa

Coproduction Centre des arts de l’Ecole Internationale de Genève 

Dancewalk – Retroperspectives fait partie du ‘Projet GLocal (2018—2020) – ethics in local and global dance projects’  

Neopost Foofwa et le Projet GLocal bénéficient d’une convention de soutien conjoint de la Ville de Genève, de la République et Canton de Genève et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture

En savoir plus

openFoof

GLocal

Il est possible
que ceci vous intéresse aussi