Histoire de la danse

 

Transmission

 

Se réapproprier le mouvement

Redonner corps : Médiation 2016

Les jeunes danseurs à la rencontre des élèves et étudiants romands

Pour la saison 2015-2016, Neopost Foofwa a engagé un groupe de huit jeunes danseurs tout juste sortis des écoles de formations suisses pour travailler avec eux à la création de la pièce /Utile : Redonner Corps, centrée sur l’histoire de la danse (histoire du corps, du mouvement, de la chorégraphie).

Riches de leur expérience, les jeunes danseurs du projet /Utile puisent dans un riche matériel historique et chorégraphique pour rendre accessible d’une manière vivante et attractive différents thèmes en lien direct avec la teneur artistique du projet /Utile :

● l’histoire de la danse
● la notion d’invididualité de chacun, de l’interprétation,
● l’appropriation des gestes du passé, la possibilité du geste créateur,
● la liberté, la nouveauté, la créativité,
● le questionnement de nos origines à travers l’histoire des mouvements.

La Compagnie Neopost Foofwa aime aller à la rencontre de ses publics, tout en inscrivant sa démarche dans une optique pédagogique. Le projet pédagogique qu’il propose aujourd’hui se veut également un dialogue direct entre les participants et les jeunes danseurs de la compagnie qui ont choisit de vivre de leur passion et de partager leur connaissance autour de l’histoire de la danse.

Ainsi, Neopost Foofwa propose aux écoles un parcours pédagogique comprenant deux ou trois ateliers/modules qui, au-delà de constituer le cœur de la création artistique, font partie de la construction de l’identité de chaque être humain.

Atelier/Module 1 :  Représentation didactique de la pièce /Utile : Médiation, inspirée de la pièce /Utile : Redonner Corps.

Thèmes : L’histoire de la danse, l’histoire des mouvements, la passion.

Description :

  • Représentation de la pièce Redonner Corps – Médiation (45 minutes)
  • Questions/réponses sur la pièce, sur l’histoire de la danse, sur la discipline de la danse et sur le choix de carrière (30 minutes)
  • Pratique de quelques mouvements sur place, sans besoin d’espace, pour mieux  comprendre (15 minutes).

Les aspects liés à la chorégraphie sont abordés à travers une pièce à la fois pédagogique et spirituelle élaborée spécialement à l’attention des étudiants, parfois même en interaction avec le public. Les interprètes, avec certains éléments biographiques, parlent à travers la pièce de leur propre rapport à la danse, aux mouvements et comment ils ont fait ce choix de carrière.

Lieu : Salle de spectacle ou salle de gymnastique

Intervenants : 4 jeunes danseurs du projet /Utile avec un membre de l’équipe encadrante

Participants : jusqu’à 4 classes ensemble (environ 90/100 élèves)

Durée totale : De 45’ à 1h30 selon les discussions et les échanges

Atelier/Module 2 :  Atelier pratique « s’approprier les gestes du passé et les réinventer ».

Proposé aux élèves ayant vu la représentation de /Utile : Médiation

Thèmes : Comment réinventer ses gestes en s’inspirant des gestes chorégaphiques passés, en tenant    compte de la singularité de chacun.

Description : –  Introduction & échauffement (15 minutes)

  • Apprendre quelques gestes du début du 20ème (15 minutes)
  • Permettre aux jeunes de s’approprier ces gestes, leur donner l’espace de le faire à leur façon, avec leur personnalité. (30 minutes)
  • Pratique et improvisation avec les danseurs de /Utile (20 minutes)
  • Conclusions (5 minutes)

A travers différents exercises reprennant quelques gestes chorégraphiqes du début du 20ème siècle,  montrer à chacun qu’il peut aller dans une direction qui lui est propre, faire des choix personnels, qu’il peut s’engager à sa manière dans un mouvement, qu’il peut sortir de la logique d’uniformisation en valorisant son corps et sa singularité.

Lieu : Salle de classe, aula ou salle de gymnastique

Intervenants : 2-4 jeunes danseurs du projet /Utile et un membre de l’équipe encadrante

Participants : 1 à 2 classes ensemble maximum afin de travailler en petit groupe

Durée : 1h30 pour approfondir le sujet.

Atelier/Module 3 –  Performance dans l’école : aller plus loin sur le plan créatif, s’approprier l’espace par la danse, le mouvement.

Proposés aux élèves ayant vu la représentation de la pièce /Utile : Médiation et ayant également participer à l’atelier ou au module 2.

Thèmes : la liberté. Par le mouvement et la créativité, transformer la perception des espaces de l’école et de leur utilisation.

Description :

  • – Introduction et échauffement (10 minutes)
  • – Reprise des gestes réinventés lors de l’atelier/module 2, travailler avec la liberté de chacun  (10 minutes)  
  • – Proposer aux élèves de faire une vidéo dansante qui célèbre à travers les différents espaces de l’école la singularité de chacun et sa capacité a devenir à tout instant l’inventeur de son geste. (25 minutes)
  • Il y aura eu l’exemple donné par les jeunes professionnels dans la pièce de médiation et les discussions qui s’en suivent (atelier/module 1). Il y aura eu l’expérience kinesthésique de l’atelier/module 2, où les élèves auront commencé à s’approprier et utiliser librement les gestes du passé.  Dans cette troisième étape, il s’agit pour les élèves de pouvoir utiliser cette liberté afin de se réapproprier leur espace environnant et de créer des petites performances en groupe ou individuelles filmées dans l’espace de la classe, les couloirs ou autres espaces de l’école, voir dans l’espace autour de l’école.

Lieu : Salle de classe pour le début puis couloir, escalier, préau, cafétéria de l’établissement, voir ailleurs.

Intervenants : 2-4 jeunes danseurs du projet /Utile et un membre de l’équipe encadrante

Participants : 1 à 2 classes ensemble maximum

Durée : 45 minutes pour une initiation, 1h30 pour approfondir le sujet, ou mieux 3h en tout pour vraiment développer un réel projet.

Crédits

Redonner corps : Médiation
Concept & chorégraphie Foofwa d’Imobilité
Danseurs interprètes Laura Alzina, Charlène Bonnet, Laura Dicembrino, Elina Kariya, Rudy Sbrizzi
Musique Kornelia Bruggmann, Claude Jordan, Hervé Provini, Nicolas Sordet
Costumes Aline Courvoisier
Assistante chorégraphique Caroline de Cornière
Assistante jeu et voix Nathalie Ponlot
Coordination Patricia Buchet
Partenaires et soutiens L’Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, La Fondation Ernst Göhner,  La Fondation Fernando et Rose Inverni-Desarzens, La Fondation Meyrinoise du Casino, La Fondation Prof. Otto Beisheim, Le Département de l’Instruction Publique, de la culture et du sport de la République et du Canton de Genève – Ecole et Culture du Secondaire I et du Secondaire II,  Le Fonds Vivre Ensemble, La Loterie Romande, Le Pour-cent culturel Migros, Le Théâtre Forum Meyrin
Neopost Foofwa et le Projet Utile/Inutile (2015-2017) bénéficient d’un soutien conjoint de la Ville de Genève, de la République et canton de Genève et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture.

En savoir plus

openFoof

Utile/Inutile

Il est possible
que ceci vous intéresse aussi