collaborer

 

avec et contre

 

le passé, le présent, le futur

 

/Utile: Redonner Corps 2015

Il sera une fois une compagnie qui engage huit jeunes sortant des formations suisses de danse: ce projet est appelé /Utile. Il sera une fois ces danseurs engagés à redonner vie aux origines des modernités en danse. Ils entreront dans l’histoire par la matière du corps, ils repartent là où le mouvement se réinvente, ils ont déjà mis en marche la danse des vestiges: cette aventure est appelée Redonner Corps.

Face à l’oubli du temps, les humbles travailleurs de chorégraphie, de scénographie, de lumière, de musique et de costumes veilleront à collaborer avec et contre le passé, le présent, le futur. Tous se marieront et eurent beaucoup d’entente.

Descriptif complet du Projet Utile/Inutile 

Photos / Videos

Répétition de /Utile: Redonner Corps

© Gregory Batardon
/Utile: Redonner Corps – Comédie de Genève

Presse

Klassik.TV
Foofwa d'Imobilité- /Utile: Redonner Corps

Der Schweizer Choreograf Foofwa d’Imobilité hebt ein staunenswertes Projekt aus der Taufe: mit lauter Nachwuchstänzern und jeder Menge Satelliten-Aktivitäten hebelt er nicht nur das Schwarzweißdenken der Kulturpolitik aus.

Tanz
Vom Nutzen Nutzloser Tänze

Wie nützlich soll – oder darf – Tanz sein? Fast gleichzeitig zu zwei Kongressen, die sich Ende vorigen Jahres in Berlin mit dem Trend zum «Nützlichen» im Bereich des Theaters befassten (s. auch «Theater heute» 1/16), stellt der Genfer Choreograf und Tänzer Foofwa d’Imobilité die Frage des Nützlichen und des Unnützen in den Raum des Tanzes. Bis 2017 und damit insgesamt drei Jahre lang stehen alle Projekte seiner Company Neopost Foofwa unter dem Motto «Utile/Inutile», «Nützlich/Unnütz».

Canal Alpha
Pour les 20 ans de l’ADN, on lie l’utile à la danse

Les festivités du 20e anniversaire se poursuivent pour l’Association Danse Neuchâtel. Hier, ils accueillaient la compagnie Neopost Foofwa pour le spectacle « /Utile: redonner corps », questionnant l’utilité de l’art. La production explore l’histoire de la danse et du mouvement, afin d’y trouver une libération qui laisse les danseurs exprimer leur singularité.

L'Express - Neuchâtel
L’Association Danse Neuchâtel accueille huit jeunes danseurs guidés par Foofwa d’Imobilité.

«Utile: redonner corps», tel est le mystérieux titre du spectacle de danse qui sera présenté de- main au théâtre du Passage, à Neuchâtel. Derrière le mystère se cache en fait la dernière création de Neopost Foofwa, une troupe de huit jeunes danseurs profes- sionnels sous la direction du cho- régraphe et danseur Foofwa d’Immobilité.

Espace 2 - RTS
François Nyffeler - Hiver de Danse - 20e anniversaire de l'ADN

Présentation de /Utile : Redonner Corps à 7min40.

Vertigo - RTS
Foofwa dʹImobilité est lʹinvité de Pierre Philippe Cadert

Dans le cadre du projet « /Utile », la Cie Neopost Foofwa (codirigée par Foofwa dʹImobilité, chorégraphe et danseur, et Jonathan OʹHear, scénographe et artiste plasticien) offre un premier emploi à huit danseurs tout juste sortis de formation. Les jeunes artistes participent à une création unique autour des modernités et des « oubliés » de lʹHistoire de la danse.

La Tribune de Genève
Foofwa d’Imobilité rouvre la marche de la danse vers sa liberté

«Apprendre du passé, sentir le présent, créer le futur», clame-t-il sans en rester au slogan. En créant/Utile: Redonner corps, le danseur et chorégraphe genevois Foofwa d’Imobilité (Frédéric Gaffner à la ville) joint le geste à la parole. Il donne à son credo le plumage multicolore d’un oiseau de feu dont on ouvrirait la cage. Et au public le spectacle poignant d’une libération.

Le Courrier
Utile est la danse

A la Comédie de Genève, huit jeunes danseurs emmenés par Foofwa d’Imobilité magnifient leur art, à jamais nécessaire, dans «/Utile: Redonner corps».

Pas meilleur exemple donc que la dernière création du Genevois Foofwa d’Imobilité. L’illustre danseur et chorégraphe, aussi enseignant, est tant l’héritier du métier de ses parents que de la philosophie de Merce Cunningham, auprès de qui il a démarré sa carrière.

Le Programme.ch
Redonner corps à la danse moderne

La Comédie de Genève coproduit la prochaine création de la compagnie Neopost Foofwa, Utile: Redonner corps, où elle se tiendra du 15 au 20 décembre. Premier volet d’un projet qui se déroulera sur trois ans intitulé Utile/Inutile, il s’attache à mettre en évidence les aspects méconnus de la danse contemporaine subjacents aux modernités que connut le début du 20ème siècle.

RTS - 12h45
L’agenda culturel du week-end

Sortir - Le Temps
Foofwa révèle la relève

La transmission vivante est encore au programme de son prochain projet /Utile: Redonner Corps, où Foofwa d’Imobilité réunit huit jeunes danseurs fraîchement diplômés et leur propose d’«entrer dans l’histoire par la matière du corps, de repartir là où le mouvement se réinvente, de mettre en marche la danse des vestiges».

Crédits

/Utile: Redonner Corps
Concept Foofwa d’Imobilité, Jonathan O’Hear
Chorégraphie Foofwa d’Imobilité
Danseurs interprètes Laura Alzina, Charlène Bonnet,  Laura Dicembrino, Elina Kariya, Sophie Lebre, Evita Pitara, Rudy Sbrizzi, Juliette Valerio
Lumière et Scénographie Jonathan O’Hear
Musiciens Kornelia Bruggmann (voix), Claude Jordan (électronique et flûte), Hervé Provini (percussions), Nicolas Sordet (électronique)
Costumes Aline Courvoisier
Couturière Ingrid Moberg
Sculpteur Martin Rautenstrauch
Chercheuse et historienne en danse Annie Suquet
Assistante chorégraphique Caroline de Cornière
Assistante jeu et voix Nathalie Ponlot
Conseils Michèle Pralong
Coordination Dahl Brunel, Patricia Buchet
Intervenants Irène Covrboz-Hausammann, Laetitia Doat, Odile Rouquet, Franck Waille
Coproduction Neopost Foofwa, la Comédie de Genève
Partenaires L’Abri – Espace culturel pour jeunes talents, ADN – Association Danse Neuchâtel, L’Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Le Centre national de la danse – Pantin
Soutien La Corodis, La Fondation Ernst Göhner, La Fondation Fernando et Rose Inverni-Desarzens, Le Pour-cent culturel Migros, La Loterie Romande, La Fondation Prof. Otto Beisheim, La Fondation Stanley Thomas Johnson
Remerciements Yann Aubert, Sarah Guillermin, Léo Marin, Cynthia Odier, Jean Guizérix, Martine Jaques-Dalcroze, Claire Burgy, Fabio Bergamaschi, Annick Saunier, Perrine Valli, Raphaële Teicher, Anne Davier, Claude Ratzé, Anne Delahaye
Tous les livres de recherche pour Redonner Corps ont été obtenus à La Librairie du Boulevard
Neopost Foofwa et le Projet Utile/Inutile (2015-2017) bénéficie d’un soutien conjoint de la Ville de Genève, de la République et du Canton de Genève et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture.

En savoir plus

Il est possible
que ceci vous intéresse aussi