/Chercheur en danse pratique et théorique
/Dance researcher in practice and theory

 

News

Posted 29 Apr 2015

“Dancewalk” pendant la Fête de la Danse 2015

La dancewalk est une longue phrase de danse de plusieurs kilomètres utilisant la marche comme base chorégraphique. Deux « dancewalkers » et un musicien trombone effectueront en 3 jours les 100 kilomètres reliant La Chaux-de-Fonds à Yverdon-les-Bains en passant par Neuchâtel. Tout âme intéressée est invité à les rejoindre par monts et par vaux en marchant ou mieux en « dancewalkant », que cela soit pour un bout de chemin ou pour toute la déambulation.

Vous pourrez également suivre la performance en semi direct sur notre page Facebook à l’adresse suivante : www.facebook.com/fneopost

Jeudi 7 mai 20h00, Café du Soleil, Saignelégier, JU

Présentation du projet Dancewalk et discussion autour de la mobilité avec l’équipe de Neopost Foofwa et  Gregory Stauffer

Vendredi 8 mai, 26,8 km en 10 heures
Saignelégier – La Chaux-de-Fonds :

– 8h30 départ du Café du Soleil, Saignelégier, JU
– 10h20 arrivée à la B​oulangerie Daniel Wenger (derrière la Gare) – Le ​Noirmont, JU 6​,5 Km
– 10h35 départ de la Boulangerie Daniel Wenger (derrière la Gare) – Le Noirmont
– 11h55 arrivée à la Gare (pause de midi/Piknik) – Le Boéchet, JU 5​,0 Km
– 13h10 départ de la Gare – Le Boéchet
– 15h40 arrivée au Logis de la Licorne (à côté de la Gare) – La Ferrière, BE 7​,8 Km
– 16h00 départ du Logis de la Licorne, La Ferrière
– 18h10, RDV pour le dernier kilomètre au Bikini Test – La Chaux-de-Fonds
– 18h30 arrivée à la Coquille, La Chaux-de-Fonds, NE 7​,5 km
– 18h45 discussion à la Coquille autour de la mobilité et projection video de la D​ancewalk d​u jour

Samedi 9 mai, 24,5 km en 8 heures 30
La Chaux-de-Fonds – Neuchâtel :

– 10h00 départ de la Coquille, La Chaux-de-Fonds, NE
– 12h30 arrivée à l’Hotel de La Vue-des-Alpes (pause de midi) – Vue-des-Alpes, NE 8​Km
– 13h45 départ de La Vue-des-Alpes – Vue-des-Alpes
– 14h45 arrivée à la Gare de L​es Hauts-Geneveys, NE 4​,5 Km
– 14h55 départ de l​a Gare de L​es Hauts-Geneveys
– 16h15 arrivée au Restaurant le Relais du Château – Valangin, NE 6​,0 Km
– 16h35 départ du Restaurant le Relais du Château – Valangin
– 18h15 RDV pour les derniers 500 mètres au Château de Neuchâtel – Neuchâtel
– 18h35 arrivée au Péristyle de l’Hôtel de Ville – Neuchâtel, NE 6​,0 Km
– 18h45 d​iscussion a​u Péristyle de l’Hôtel de Ville​autour de la mobilité et projection video de la D​ancewalk du jour

Dimanche 10 mai, 40 km en 12 heures 30
Neuchâtel – Yverdon-les-Bains

– 6h00 départ du ​Péristyle de l’Hôtel de Ville – Neuchâtel, NE
– 8h45 arrivée au Restaurant le Pilotis (fermé) – Le Petit Cortaillod, NE 1​0,5 Km
– 9h00 départ du Restaurant le Pilotis – Le Petit Cortaillod
– 11h20 arrivée au Restaurant La Capsule (pause de midi) – Chez-le-Bart (près de
– 13h35 départ du Restaurant La Capsule – Chez-le-Bart (près de Saint-Aubin), NE
– 15h05 arrivée à la Gare de Concise – Concise, VD 9​,3 Km
– 15h20 départ de la Gare de Concise – Concise
– 17h10 arrivée au Restaurant des Quais – Grandson, VD 7​,7 Km
– 17h20 départ du Restaurant des Quais – Grandson
– 18h20 RDV pour le dernier kilomètre au Restaurant L’Impro – Yverdon
– 18h45 arrivée au Théâtre Benno Besson – Yverdon, VD 4​,5 Km
-​ 19h00 d​iscussion a​u Théâtre Benno Besson​autour de la mobilité et projection video de la D​ancewalk d​u jour

Posted 5 Mar 2015

“Histoires Condansées” au Centre national de la danse

One-man-show chorégraphique et pédagogique sur certaines histoires de la danse

Entre conférence dansée et one-man-show spectaculaire, entre pédagogie et performance, ce spectacle est avant tout une incarnation singulière, par le geste et le verbe, des aventures chorégraphiques de la modernité. Baigné dans la lumière de Jonathan O’Hear que deux techniciens activent sur scène, Foofwa d’Imobilité aborde de façon personnelle, ludique et empirique les grands courants qui traversent la danse contemporaine.

Centre national de la danse (CND) –  Pantin, Paris
Du 18 au 20 mars 2015
Réservations : www.cnd.fr

 

Posted 5 Mar 2015

Projet 2015-2017 de la Cie Neopost Foofwa

Pour les trois ans à venir, la Cie Neopost Foofwa met sur pied un grand projet de compagnie ouvrant sur deux volets :

1. Projet Inutile/Utile 
Qu’en est­-il de la relève dans le monde de la danse ? Quand tant de jeunes danseurs, toutes formations chorégraphiques confondues, peinent à trouver leur premier emploi ? Alors qu’enfin des filières de formation en danse sont reconnues par la Confédération ? Cette problématique est au cœur du nouveau projet de la Cie Neopost Foofwa: il s’agit d’engager, pendant cinq mois, huit danseurs sortis d’écoles suisses, de leur proposer des ateliers et de travailler avec eux à une création centrée sur l’histoire et les “oubliés” de la danse. En bref de leur offrir un tremplin dans le monde du travail, et une première expérience professionnelle d’envergure. Le projet sera renouvelé sur trois saisons.

2. Projet Utile/Inutile 
Le projet /Inutile se met en tension, en antagonisme même avec le projet /Utile, puisque le premier se pose en réactivité immédiate avec le monde, la société, l’actualité de notre temps, là ou le second est ancré dans l’histoire de la danse, et sur une minutieuse préparation dramaturgique en amont du travail.
Pur présent boxé avec les outils de l’art et de la danse d’un côté, retour médité et longuement travaillé sur le passé de l’autre. L’idée avec le projet /Inutile est d’investir des lieux ouverts, accessibles, publics, mais qui ne soient pas seulement des lieux institutionnalisés de l’art et de la culture. Une myriade d’événements de tous ordres, de tous formats, de toutes disciplines.
L’idée est que ce soit utile/inutile.

Posted 7 Jan 2015

“Au Contraire” au Théâtre de Vidy – Lausanne

Ebauché au “Sujet à Vif” du Festival d’Avignon en 2010 puis peaufiné au GRü/transthéâtre à Genève, ce long-métrage scénique ne parle pas seulement d’amour et de Godard. Il parle aussi de politique, d’argent, d’art, de performance, de différence, de poésie, de travail, de travail poétique, de liberté, 
de contradiction, de concession, de joie, de symbole, de l’Etat et de l’individu.

Théâtre de Vidy – Lausanne
Du 20 au 31 janvier 2015

Réservations : www.vidy.ch/au-contraire

Posted 26 Nov 2014

“Musings” au Bone Festival

Foofwa d’Imobilité a dansé pendant huit ans pour la Merce Cunningham Company. Et lorsque le chorégraphe américain meurt en 2009, il écrit pour lui un hommage. Hommage qu’il élargit également à ses deux collaborateurs remarquables, John Cage et Robert Rauschenberg. Musings est une songerie, quelque chose comme une ultime promenade faite avec le maître et ami dans un jardin zen. Une composition très technique, très ludique, composée avec un dé, avec le hasard. Une pièce rendue très méditative par la grâce d’une lumière météorologique signée Jonathan O’Hear.

Festival Bone,  Berne
le 4 décembre à 21h.
En introduction, les élèves du “Bachelor en Contemporary Dance” de la Manufacture – Lausanne présenteront leur première performance publique, suite aux résultats de deux mois d’atelier animé par Foofwa d’Imobilité.
www.bone-performance.com

Posted 29 Oct 2014

Enseignement de Foofwa d’Imobilité pour le nouveau Bachelor

Après avoir chorégraphié trois pièces pour la première volée du CFC en danse contemporaine en Suisse, Foofwa est heureux de pouvoir collaborer avec la Manufacture au développement de la première volée du premier Bachelor en danse contemporaine de Suisse.

Critical Cunningham consiste en neuf semaines de cours techniques avec les étudiants du Bachelor Danse de Lausanne et une semaine de théorie et d’analyse historique avec les étudiants des Bachelor de Zürich et de Lausanne.

Critical Cunningham parce que Foofwa souligne l’importance de l’apport de Cunningham pour la danse contemporaine ; et parce que Foofwa porte un regard analytique et critique sur sa danse. Une attention sera donnée avant tout à la pratique de sa technique parce que la seule façon de comprendre de savoir c’est de le faire, de lancer son corps dans chaque mouvement. Le cours abordera le rapport entre les exercices et les chorégraphies. Ces chorégraphies seront analysées: mise à jour des grands jalons de l’apport de Cunningham à l’histoire de la danse, et de son rapport aux autres arts (musique, arts visuels). Foofwa sera attentif à ce que la corporalité cunninghamienne peut apporter à chacun des élèves, par rapport à son parcours, à sa personnalité et à ses intérêts propres.

Foofwa parlera aussi de l’héritage d’un des plus importants chorégraphes du XXe siècle, en particulier du fait qu’il ne reste ni studio ni compagnie trois ans après le décès de Cunningham.

Posted 4 Oct 2014

“Utérus, pièce d’intérieur” au Théâtre Arsenic – Lausanne

Il y a un peu plus d’un an, Foofwa d’Imobilité décrivait ainsi le projet Utérus, pièce d’intérieur :

« Danser l’éthique des chairs et du foyer, l’esthétique des entrailles et du ménage. Dire ce qui est à (a)ménager à l’intérieur du corps comme de nos murs, et arpenter nos demeures jusqu’à la dernière, en commençant par le nid originel. Utérus est une histoire vraie.  »

du 7 au 10 octobre au Théâtre Arsenic – Lausanne

ma, me 20h30 / je, ve 19h00

Chaque soir 1h avant la représentation la Cie présente les Coulisses du Projet (30 min), puis à l’issue de la représentation, 4 rencontres autour de thématiques en lien avec le processus de création :

– ma 07.10 : la collaboration artistique en tant qu’espace de liberté.

– me 08.10 : l’interprétation artistique en tant qu’engagement personnel.

– je 09.10 : l’imprévisibilité et la vie au sein de l’espace artistique.

– ve 10.10 : la contemporanéité du spectacle vivant.

–> Vidéo accélérée de “Utérus pièce d’intérieur”

–> Interview de Foofwa à propos de “Utérus pièce d’intérieur”

Posted 22 Sep 2014

Nouvelle Création de la Cie Neopost Foofwa : “Soi-même comme un autre”

Soi-même comme un autre fait dialoguer deux danseuses de Dansehabile avec deux danseuses de la compagnie Neopost Foofwa. Soit deux interprètes dites « avec handicap », et deux interprètes dites « sans handicap ». Les corps vont tracer, écrire avec la chair, peindre, sculpter l’espace scénique cinétiquement. Mais pour se décrire, les danseuses devront passer par l’altérité: chacune devra parler de soi comme d’une autre, et laisser une autre parler de soi.

Foofwa explique : « Avec Soi-même comme un autre je ne veux pas faire du handicap un spectacle, mais plutôt brouiller les notions de capacité et d’incapacité en déplaçant la valeur de l’excellence. Je désire créer un espace-temps d’accessibilités multiples, d’expressions diverses, de compréhensions nouvelles. Je désire créer un territoire où le handicap de chacun est considéré comme une opportunité de l’être plutôt qu’une déficience. L’excellence dans cette pièce ne sera donc pas en lien avec une esthétique particulière du mouvement: elle sera la capacité de chaque interprète, dans chaque geste et parole, d’être simultanément à l’écoute de soi-même et de l’autre. »

–> Interview de Sèverine Garat dans leprogramme.ch

–> Teaser 1

–> Teaser 2

–> Teaser 3

–> Teaser 4

–> Teaser 5

–> Teaser 6

Posted 15 Sep 2014

Vidéo de circonstance pour le nouveau Centre des Arts de l’Ecole internationale

NEOPOST Foofwa a réalisé une courte vidéo de danse dans le tout nouveau bâtiment du Centre des Arts de l’Ecole internationale de Genève. Trois danseuses explorant les potentialités spatiales d’un complexe de production artistique.

 

–> Teaser 1

–> Teaser 2

Posted 24 Jul 2014

Activités de la compagnie Neopost Foofwa – Automne 14

La prochaine création de la Compagnie Neopost Foofwa est une commande de l’Association  genevoise Dansehabile, groupe de danseurs, entre autres, avec handicap physique. Soi-même comme un autre réunit sur le plateau deux interprètes de Dansehabile, Carine Pache et Sylvie Raphoz, ainsi que deux danseuses qui travaillent régulièrement avec Neopost, Anja Schmidt et Raphaële Teicher : quatuor engagé dans un exercice d’écriture de soi et d’autoportrait croisé. La pièce est audio-décrite et traduite en langue des signes pour s’ouvrir largement à tous les publics (Théâtre de l’Orangerie, du 23 au 26 septembre).  Les 4 et 5 octobre, Foofwa d’Imobilité est invité au Centre National de la Danse pour plusieurs ateliers et présentations de solo, dans le cadre de Danses partagées. Neopost Foofwa reprend ensuite à Lausanne sa dernière création: Utérus, pièce d’intérieur (créé en février 14 à l’ADC).  Une pièce non-écrite, basée sur un être-là-présent des trois interprètes qui traversent chaque soir l’espace-temps donné de manière totalement différente. Une pièce éclairée par les ondes électro-magnétiques du cerveau d’un spectateur que le dispositif de Jonathan O’Hear transforme en émetteur d’ ambiances lumineuses (Théâtre de l’Arsenic, du 8 au 11 octobre).

Durant tout l’automne, Foofwa d’Imobilité mène un enseignement à la Haute Ecole de théâtre de Suisse romande (La Manufacture), pour le tout nouveau Bachelor de danse, sous le titre : Critical Cunnigham. Enfin, Foofwa tourne durant toute la saison 2014/2015 en tant qu’auteur et interprète invité dans la pièce de Perrine Valli : Les Renards des surfaces.

Page 1 of 612345...Last »

> Save & Share Foofwa.com