Une célébration

 

de la vie

 

en mouvement

 

Live & Dance & Die 2012 - présent

Live & Dance superpose les activités quotidiennes et la danse sur le corps des participants. C’est une célébration de la vie en mouvement, de la diversité des cultures et de la joie du quotidien. C’est une inversion de la notion de la danse en tant que geste non utilitaire où l’objectif est atteint en prenant des détours dansés. On propose de rendre la vie aux gestes du quotidien. A l’image de la tradition des danses folkloriques qui reprennent souvent des scènes de vie, dans Live & Dance on explore le résultat de vivre une vie dansée. Marcher, courir, s’habiller, se brosser les dents, cuisiner, parler, etc. …en danse

Dance & Die amène la notion de censure. D’un côté les gestes physiques, libres et jouissifs, de l’autre des gestes de censure et d’auto-censure. Parfois ces gestes bloquent physiquement l’autre mais il suffit souvent d’une simple attitude répressive, d’un regard, pour tuer cette liberté. Dans cette partie on explore ce qui nous limite dans notre expression corporelle. C’est très différent d’une région à l’autre, parfois la danse accompagne tous les événements de la vie parfois elle existe exclusivement en des circonstances « appropriées ». Souvent le geste est arrêté juste avant d’exister, juste après l’idée du geste.

Photos / Videos

Août en Danse – Marseille 2013
©. Michèle Nucci

Le Temps d’Aimer la Danse – Biarritz
©. Kepa Aguirre

Credits

Live & Dance & Die – Version Biarritz 2015
Concept Foofwa d’Imobilité
Adaptation scénographique et lumière in situ Jonathan O’Hear
Danseur-euses interprètes Andrea Carricaburu, Laurence Delay, Véronique Duault, Axelle Dussarat, Amaia Hennebutte, Bernard Herry, Oihan Indart, Christine de la Teyssoniere, Pascale Maisonnave, Florence Mandron, Chloé Sindera, Mélanie Vinolo.
Ainsi que Kepa Aguirre, Françoise Dalet et Marc Barnet, Maider Etxoan, Giselle Dos Santos Franck, Raphaele de Gorsotarzu, Guy Lemarchand, Martine Lemarchand, Natacha Malbec, Isabelle Seguette, Marie-Claire Tapie.
Assistant à la chorégraphie et enseignant des danses basques Kepa Aguirre
Production Neopost Foofwa
Co-production Le Temps d’Aimer la Danse
Collaboration Eloixa Ospital et Katarine Arrizabalaga
Live & Dance & Die – Version Marseille 2013
C’est initié et chorégraphié par Foofwa d’Imobilité
C’est enluminé par Jonathan O’Hear
C’est dansé par Flavie Audibert, Yacine Belaid, Violaine Boret, Marion Bottollier, Thierry Bourreau, Charline Couly, Geoffrey Cousin Lecoeuvre, Rose-Marie Debecker, Mélodie Duchesne, Louise Kretzschmar, Elsa Macaret, Julie Meyrand, Marisoa Ramonja.
C’est produit par Neopost Foofwa
C’est coproduit par Les Bancs Publics et marseille objectif DansE.
C’est à l’occasion de “Août en danse” organisé par Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture.
Live & Dance & Die – Version Jura 2012 – avec la Compagnie Pro Amator
Concept Foofwa d’Imobilité
Lumière & scénographie Jonathan O’Hear
Danseur-euses interprètes Alena Kundela, Anna Liechti, Ariel Cepeda, Justine Boéchat, Mariana Forberg, Mélanie Merçay, Myriam Costantino, Nadine Graber, Noémie-Saga Hirt, Yannick Woungly-Massaga
Co-production Danse! [association jurassienne pour la danse contemporaine], Neopost Foofwa
Neopost Foofwa bénéficie d’un soutien conjoint de la Ville de Genève, de la République et Canton de Genève et de Pro Helvetia.

Find out more

It is possible
That this will also interest you