Dancewalk c’est

 

La danse en voyage

 

N’importe où dans le monde

 

Dancewalk 2015

Dancewalk c’est la danse en voyage, n’importe où dans le monde.


Une inscription géographique du corps et de la danse, une activité où la marche devient danse, où la danse avance toujours, sur plusieurs kilomètres et pendant plusieurs heures, à travers une ville ou un paysage. La Dancewalk est performée par Foofwa depuis 2015 dans différents lieux et dans divers contextes, parfois avec d’autres danseurs professionnels, ou encore en compagnie des participants des ateliers et avec la précieuse collaboration de musiciens locaux.

Pour Foofwa d’Imobilité, dancewalker est un défi à l’esthétique normative de la danse dans ses dimensions kinesthésiques, chorégraphiques et conceptuelles.

Au niveau du mouvement, la Dancewalk invente une nouvelle coordination kinesthésique alliant la marche et la danse ; elle pense la danse de manière autant qualitative que quantitative ; elle est une ouverture à toutes sortes de mouvements (ceux de la dynamique et de la puissance autant que ceux de la vulnérabilité et de la fatigue). Elle émane d’un entraînement extrême (qui se prépare pour un spectacle en dansant 100 ou 200 kilomètres ?), mais est actuée, au moment de la performance, par une écoute sensible des énergies et désirs du corps-esprit en interaction avec le contexte et l’environnement.

Au niveau chorégraphique, la Dancewalk peut être considérée comme une redéfinition de la performance dans ses termes artistiques autant qu’athlétiques ; mais aussi comme une métaphore de l’inscription de notre destinée (« le chemin du cours de notre vie »). En outre, elle inscrit la danse de manière géographique: on peut lire par exemple ses déplacements chorégraphiques grâce à un enregistrement GPS sur une carte.

Au niveau conceptuel, la Dancewalk réalise une nouvelle relation chorégraphique à la durée et à l’espace, en les étirant à l’extrême. Car elle considère le temps en termes de plusieurs, voire des dizaines, d’heures et pense l’espace en termes de distances en dizaines, voire centaines, de kilomètres.

La Dancewalk interagit avec le monde et la réalité dans une perméabilité rarement possible en danse ou sur scène, avec un « décor » défilant et changeant sans cesse ; des centaines (parfois des milliers) de spectateurs, soit avertis soit accidentels ; des dialogues réels avec les choses et les gens ; une relation immédiate avec l’imprévisibilité de la vie.

En 2017, les Dancewalks sont devenues plus sociales, plus politiques. En dialoguant étroitement avec les organisateurs, Foofwa prépare soigneusement et adapte sensiblement certaines Dancewalks à la ville, à ses habitants, au contexte où elles se déroulent. Il collabore avec des musiciens locaux. Sur place, il donne des ateliers de Dancewalk à toute personne curieuse, et les invite ensuite à le rejoindre lors de la performance. Le côté festif et libératoire de la Dancewalk ressort plus fortement. Les frontières entre art et réalité sont floutées. Les rôles du performer et celui du spectateur se voient chamboulés.

Pour les années à venir, en collaboration avec les structures et les partenaires locaux à travers le monde, Foofwa veut créer des Dancewalk d’envergure ayant une identité propre.

Dates

1
Mar

Dancewalk - Matripoine

A l’occasion de la journée de la proclamation de la République de Neuchâtel, et à l’invitation de l’ADN et du CCN-Théâtre du Pommier, Foofwa, accompagné de Alizée Sourbé, convie des danseuses et des danseurs de la région à intégrer la marche du 1er Mars lors d’une dancewalk citoyenne entre La Chaux-de Fonds et Neuchâtel. Une dancewalk évoquant le Printemps des Peuples issu de l’esprit d’émancipation de 1848, dédiée à la diversité de nos sociétés et ouverte à tous.

CONCEPT & CADRE CHORÉGRAPHIQUE Foofwa d’Imobilité DANCEWALKEURS-SES Foofwa d’Imobilité, Alizée Sourbé, accompagnés de Laura Belgarno, Héloïse Marcacci, Mehdi Berdai, Eléonore Richard, Pierre-Yves Diacon et Léonore Guy IMAGES Gregory Batardon PRODUCTION cie Neopost Foofwa SOUTIENS Corodis / Neopost Foofwa et le projet GLocal (2018-2020) bénéficient du soutien conjoint de la Ville de Genève, de la République et Canton de Genève et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture UN PROJET du CCN-Théâtre du Pommier et de l’ADN-Association Danse Neuchâtel, réalisé en collaboration avec l’Association Marche du 1er mars

Hiver de Danses

Théâtre du Pommier

Marche du 1er Mars

10
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

11
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

12
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

 

13
Apr

Dancewalk - Du vert sinon j'étouffe

Pour la Biennale de danse, Foofwa propose un tracé sur quatre jours le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois la gare de Paris-Bastille au sud-est de la région parisienne. Le quatrième jour, le public est convié à venir parcourir, en marchant ou en dansant, les 4 derniers kilomètres de ce parcours « Le chemin des roses », sur la coulée verte de la Tégéval. A l’arrivée, les magnifiques plantes et fleurs des serres du GPSEA de Mandres-les-Roses.

Zoom sur…

Les 10, 11, 12 et 13 avril, en direct sur facebook, suivez l’itinéraire complet de Foofwa d’Imobilité et des trois dancewalkeuses. À l’arrivée du 13 avril, le public pourra assister à la projection vidéo de ce parcours.
En live sur Facebook

Ateliers Dancewalk
avec Foofwa d’Imobilité

Jeudi 11 avril de 19h30 à 22h
Vous aimez la marche, vous êtes un.e amoureux.se de la nature, un peu sportif.ve ou amateur.e de danse ?
Rejoignez-nous et devenez dancewalker!

Plus d’infos

Photos / Videos

webphoto_gregory_batardon_D1A7125

Photo: Gregory Batardon

photo: Simon Letellier

photo: Simon Letellier

Photo: Gregory Batardon

Photo: Gregory Batardon

Crédits

Concept, chorégraphie et performance  Foofwa d’Imobilité

Administration et communication Sylvia Jagdeep

Diffusion et production Patricia Buchet

Production Neopost Foofwa

Support Neopost Foofwa et le projet GLocal (2018-2020) bénéficient du soutien conjoint de la Ville de Genève, de la République et canton de Genève et de Pro Helvetia – Fondation suisse pour l’art.

En savoir plus

openFoof

GLocal 2018-2020

Il est possible
que ceci vous intéresse aussi