ACCORPS


2021

Le corps des femmes dans la ville // On ne lâche rien !

Une performance silencieuse pour revendiquer le droit des femmes à disposer de leur liberté dans la ville, contre le harcèlement et le sexisme dans l’espace public.
Une femme chaque mois
Une heure, de 18h-19h
Une adresse, à la croisée de la plaine de Plainpalais
Tous les 14 du mois jusqu’au 14 juin 2022
“Objectif zéro sexisme dans l’espace public” Ville de Genève – Agenda 21
« Honnêtement, je ne connais pas un seul quartier à Genève où il y ait une espèce de parité dans l’occupation du domaine public. […] Je ne pense pas qu’il y ait un seul quartier où on puisse dire, les yeux fermés : ‘Je suis en sécurité’. » (Expertes)« C’est toujours constant dans ma tête qu’en fait, une agression physique ou sexuelle peut arriver. » (Expertes)
Grâce à l’enquête menée par Marylène Lieber, nous réalisons à quel point la ville est un lieu où les femmes ne sont toujours pas libres, où leur corps est encore contraint par la peur. Comment inscrire aujourd’hui ce combat féministe de l’intégrité corporelle des femmes dans l’espace public à travers une recherche/performance artistique et politique? Le 14 juin 2019 a été un “événement historique” dans l’histoire du féminisme en Suisse, selon l’historien Dominique Dirlewanger. 28 ans jour pour jour après la grève historique de 1991, la grève des femmes a rassemblé des foules considérables dans toute la Suisse, avec des événements aux quatre coins du pays. Parmi les revendications, les trois domaines qui étaient déjà importants en 1991, l’égalité salariale, le partage du travail domestique et l’intégrité corporelle des femmes se retrouvent également en 2019 et 2021.
Commentaires du pubic:
“Merci pour le partage. Un beau projet sur une thématique importante qui me tient aussi à corps! Je ne pourrais pas venir voir la performance du mois d’août mais je ne manquerai pas les suivantes.” ” Magnifique ✨! Double performance, défendre la liberté des femmes en bravant la pluie et le vent … bravo!” 
“Oh oh équilibre à chercher éternellement! Magnifique cette allégorie dansée. Et ce bleu et ces gestes au centre de la Plaine”
Ooooh quel moment! Belle comme un ciel profond, libre et fluide! Splendide” 
” Fragilité et force, voilée dévoilée, debout et droite contre le vent, le sourire aux lèvres… voilà un beau combat
L’audio de la performance ici – début à 2min –

Crédits

En partenariat avec Marylène Lieber & Université de Genève
Consultante // Anne-Claire Adet
Concept // Caroline de Cornière & Alizée Sourbé
Performeuses // Caroline De Cornière & Alizée Sourbé
Assistante // Laetitia Gex
Scénographie // Nadine & Jean-Luc Grandin
Costume // Aline Courvoisier
Texte // Testimonials from the research report for the Agenda 21 department
Photographe // Rebecca Bowring
Production  // Neopost Foofwa